Terrorisme et radicalisme religieux

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jacques Gauthier

Plusieurs jetteront la pierre à la religion qui, selon eux, exacerbe les passions, favorise les divisions et les guerres. Il est vrai que la religion peut devenir une arme de destruction lorsqu'on l'instrumentalise à des fins politiques. Mais elle peut aussi aider à bâtir la paix. Le problème des religions vient surtout de l'interprétation fondamentaliste que l'on fait des textes sacrés. Il faut lutter contre cette perversion idéologique qui détourne la religion de son sens profond, celle de relier les êtres dans la prière, le pardon, la paix, le partage. Tuer au nom de Dieu, c'est tellement contraire au précepte universel de Jésus: «aimez-vous les uns les autres». Peut-être sommes-nous trop naïfs devant la montée de l'islamisme radical en Occident? Que faire? Se rencontrer et dialoguer pour mieux se connaître et détecter les comportements qui peuvent trouver un refuge dans l'extrémisme.

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer