Enquêter sur la STO

L'éditorialiste Pierre Jury questionne «La STO, vache sacrée» (Le Droit,... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Archives, LeDroit

Partager

Le Droit

L'éditorialiste Pierre Jury questionne «La STO, vache sacrée» (Le Droit, 27octobre). Le Vérificateur général de la Ville de Gatineau avait d'ailleurs dénoncé la mauvaise gestion de la STO dans le projet Rapibus en 2010. Avec un budget de 106 millions$ en 2012-2013 (plus les 235 millions$ du Rapibus), les citoyens doivent exiger plus de compétence, de professionnalisme, de rigueur et de transparence. La STO a octroyé en 2008 la gestion du projet Rapibus à une entreprise de construction. Plusieurs firmes de génie conseil et d'entrepreneurs ont reçu des mandats en sous-traitance pour différents parcours. Par les temps qui courent, près de 100 millions$ d'extras, ça se questionne, non? J'exige ainsi que le gouvernement du Québec et la Ville de Gatineau suspendent immédiatement toute subvention à la STO, particulièrement pour le Rapibus; une enquête publique indépendante sur la gestion de la STO et à la limite, à la Commission Charbonneau d'étendre ses investigations jusqu'en Outaouais.

Bertrand Fortin, Gatineau

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer