Responsabilités réciproques

Depuis quelques jours maintenant, j'assume les fonctions de président et... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pierre-Paul Noreau
Le Droit

Depuis quelques jours maintenant, j'assume les fonctions de président et éditeur du Droit.

Je me sens privilégié d'avoir été invité à diriger cette institution, à joindre sa valeureuse équipe et ainsi à m'inscrire dans une remarquable histoire marquée par la défense des droits des Franco-Ontariens qui, comme les Québécois de l'Outaouais au fil des ans, ont souscrit à notre mission d'excellence et de protection de l'intérêt public. Je suis aussi conscient qu'il y a devant moi un défi stimulant et complexe, un défi qui va de pair avec d'importantes responsabilités.

Accepter de prendre la direction d'un quotidien centenaire, c'est tailler avec ses collègues une nouvelle pierre à ajouter à un édifice solidement implanté dans sa région et rayonnant sur les communautés qui l'animent. Cette nouvelle pierre doit conserver l'empreinte de ce glorieux passé, ne doit pas détonner par rapport à l'ensemble cohérent déjà construit, tout en étant à son tour une assise porteuse d'avenir.

À cet égard, LeDroit a beau avoir 103 ans, il n'a pas le choix d'être contemporain pour demeurer pertinent auprès de ses lecteurs et de ses annonceurs. À ce chapitre, il y a justement d'importants projets dans les cartons de Groupe Capitales Médias qui vont permettre à notre nouveau groupe de presse de se déployer au cours des prochains mois pour répondre encore mieux aux attentes de celles et ceux qui nous connaissent et nous apprécient, et évidemment pour intéresser de nouvelles clientèles.

Nous savons que la compétition va demeurer féroce dans le merveilleux monde de l'information, en raison de l'abondance de la matière disponible gratuitement sur Internet. Mais lorsqu'il est question de savoir et de comprendre ce qui se passe dans son environnement, dans sa communauté, dans sa région, les sources fiables et les contenus de qualité se font à l'opposé de plus en plus rares.

Le soutien de la communauté

Mon engagement et celui de tous les artisans du Droit est d'agir pour que le quotidien francophone de la capitale nationale continue d'être une incontournable référence en information fiable et fouillée. Nous allons faire honneur à notre double responsabilité d'accompagner et de bien servir les communautés franco-ontarienne et franco-québécoise.

Toutefois, il faut plus que jamais être conscient que notre engagement est lié à une nécessaire réciprocité. LeDroit est là comme le chien de garde de l'intérêt des Franco-Ontariens et des Québécois de la grande région de l'Outaouais, parce que vous le supportez, parce que vous achetez votre exemplaire, parce que vous êtes abonné, parce que vous y placez vos publicités, parce que vous nous alertez sur ce qui risque de nous échapper, parce que vous avez confiance en nous, parce que savez que nous serons là pour tirer la sonnette d'alarme au besoin.

Là aussi, il y a donc double responsabilité. La nôtre et la vôtre.

N'hésitez donc pas à nous faire grandir, à nous dire ce que vous aimez de notre quotidien et ce que vous aimez moins. Faites-nous vos suggestions ; intervenez dans nos forums ; écrivez-nous. Peut-être ne serez-vous pas toujours d'accord avec ce que nous publions. Dites-vous que c'est normal et que c'est sain. Nous reflétons des intérêts multiples et quelquefois contradictoires, mais nous le ferons toujours dans le respect des idées, selon les meilleures normes éthiques.

Sur un plan plus personnel, ma conjointe Martine et moi sommes ravis de revenir dans la belle région de la capitale nationale où nos deux enfants, Pascale-Marie et François, sont nés et où nous avons vécu de 1986 à 1993. J'y ai quant à moi ajouté une courte incursion d'une année en 1998.

Sur un plan professionnel, je me pince encore pour m'assurer que c'est bien moi qui suis assis dans le fauteuil occupé au cours des huit ans par mon distingué prédécesseur, Jacques Pronovost ! J'en profite d'ailleurs pour le saluer d'un grand coup de chapeau et pour le remercier d'avoir fait évoluer LeDroit avec sagesse et doigté dans un contexte passablement difficile. Mes meilleures énergies seront consacrées à préserver et à faire grandir cet héritage à mon tour.

Je remercie tous les employés de leur chaleureux accueil et de leur engagement. Je sais que je peux compter sur eux comme ils peuvent compter sur moi. Un merci spécial enfin aux anciens éditeurs, Gilbert Lacasse, Pierre Bergeron, Claude Gagnon et Jacques Pronovost, qui m'ont tous souhaité la bienvenue en votre nom, qui m'ont souligné la chance que j'avais et qui m'ont assuré de leur soutien.

Au plaisir de progresser tous ensemble, lecteurs, annonceurs et collègues.

PIERRE-PAUL NOREAU, président et éditeur

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer