Les vies humaines avant tout

«Les paramédics ne veulent pas voir des pompiers... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

«Les paramédics ne veulent pas voir des pompiers accomplir certaines de leurs tâches», rappelle l'auteur.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

ÉDITORIAL / Les ambulances sont très sollicitées et peinent parfois à respecter les temps de réponse qui leur sont recommandés. Cela met la vie de citoyens en danger. En Ontario, le gouvernement de Kathleen Wynne souhaite revoir la législation qui les concerne. Mais les ambulanciers regimbent et ont développé des réflexes corporatistes qui mettent leurs intérêts professionnels avant la santé de la population. Leur discours devrait changer. Ils devraient accueillir avec ouverture certaines idées du gouvernement au risque de se le mettre à dos. Le débat ne fait que commencer mais il est déjà mal engagé.

Ainsi, vous vous demandez pourquoi il y a parfois des bouchons d'ambulances à la porte des urgences? C'est parce que c'est le seul endroit où les ambulanciers ont légalement le droit d'amener les malades. Même si leur état de santé justifierait un transport vers un autre type de soins. Mais ils résistent à tout changement.

Les paramédics ne veulent pas voir des pompiers accomplir certaines de leurs tâches non plus. Ils soutiennent, avec justesse, que les pompiers sont mieux payés qu'eux et qu'il est donc illogique et trop onéreux de dépêcher sur place un camion et quatre pompiers qu'une ambulance et deux paramédics.

Pourquoi ignorent-ils ainsi le facteur temps? Et si les pompiers pouvaient sauver des vies plus vite que les ambulanciers? Pourquoi les vies humaines ne figurent-elles pas dans l'équation? Encore ces fameux intérêts corporatifs!

La région d'Ottawa compte environ 450 ambulanciers, et 150 personnes de plus pour encadrer leur travail, ou qui agissent en soutien. Ils sont de plus en plus occupés -- mais refusent l'aide des pompiers, dont plusieurs sont aussi formés comme ambulanciers. Évidemment, cela rend les paramédics plus précieux. Cela forcerait la Ville d'Ottawa à augmenter leur nombre si la preuve est faite, et on en est proche, qu'ils ne suffisent pas à la tâche et qu'ils ont besoin d'aide. Plus ils seront nombreux au sein de leur service (et de leur syndicat), plus important sera leur pouvoir de négociation pour bonifier leurs conditions de travail, pour obtenir une école dédiée de paramédics en Ontario, etc.

Qu'ils rappellent collectivement leur importance, soit. Les paramédics jouent un rôle essentiel dans le continuum de soins de santé. Ils font partie de la solution aux défis de santé. 

Mais quand le gouvernement de l'Ontario, et d'autres intervenants formés comme les pompiers proposent des pistes pour accélérer les cruciaux temps de réponse aux malades en détresse, les ambulanciers ne doivent pas faire de l'obstruction corporatiste.

Processus à reprendre

Madeleine Meilleur a pris la bonne décision en retirant son nom du concours pour doter le plus haut poste au Commissariat aux langues officielles.

Madeleine Meilleur... (Archives Le Droit, Martin Roy) - image 3.0

Agrandir

Madeleine Meilleur

Archives Le Droit, Martin Roy

Ce fut sans doute un choix personnel déchirant, surtout qu'il y avait une presque unanimité, partagée systématiquement par Le Droit, qu'elle détenait presque toutes les qualités pour la fonction. Mais sa longue feuille de route au sein du Parti libéral de l'Ontario venait en contradiction avec l'impartialité attendue des agents du Parlement. 

Depuis trois semaines, s'étaient créés des camps pro- et anti-Madeleine Meilleur qui portaient justement ombrage à cette indépendance d'esprit et d'action. C'était plus qu'inélégant. Chaque poussée de ses supporters provoquait un semblable tollé de voix acadiennes. Cela mettait le gouvernement Trudeau encore plus dans l'embarras.

Le processus gagnera à être redémarré de zéro, pour garantir au futur titulaire qu'il n'était pas un choix de seconde zone.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer