Une nouvelle génération

Aja Besler a reçu un mandat de deux... (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit)

Agrandir

Aja Besler a reçu un mandat de deux ans à la tête de l'ACFO, mercredi, lors de l'assemblée générale annuelle de l'organisme.

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

ÉDITORIAL / Une nouvelle génération a pris les commandes de l'ACFO d'Ottawa, cette semaine. Voilà une excellente nouvelle pour la francophonie ontarienne qui, comme toutes les organisations, a besoin de renouveler tant ses causes, ses membres que ses dirigeants.

Mercredi, la 41e assemblée générale a vu Aja Besler, une femme de 28 ans, succéder à Alexandre Mattard-Michaud à la présidence de l'ACFO d'Ottawa. Alain Dupuis, qui n'est pas plus âgé, a pour sa part accédé à la vice-présidence.

Pendant plusieurs années, les rencontres annuelles de l'ACFO avaient l'air d'événements privés tellement la fréquentation était clairsemée. La plus récente marquait un bris avec le passé, ou plutôt, une ère de renouveau. Quelque 75 personnes s'étaient déplacées dans un gymnase d'école du secteur Overbrook, dans le centre-est de la capitale. Le tiers des gens n'avait pas 30 ans, à l'image des nouveaux dirigeants. De toute évidence, les jeunes s'étaient mobilisés en masse pour occuper les meilleures places et faire sentir tout le poids de leurs revendications. C'était un peu la même chose pour les minorités visibles qui depuis plusieurs années ont apporté une nouvelle dimension à la francophonie ontarienne.

Dans les années 1960, les Franco-ontariens se sont battus pour obtenir des écoles secondaires de langue française. Quelques années plus tard, ce fut le débat pour la gestion scolaire, pour la création de conseils scolaires homogènes pour que le contrôle des orientations, des programmes et des budgets en Ontario français ne soit plus soumis au bon vouloir de la majorité anglophone. Les années 1990 ont été marquées par la lutte pour la survie de l'hôpital Montfort, menacé de fusion au sein d'un réseau de santé dans lequel les francophones auraient échappé la mainmise sur le plus grand hôpital de langue française en Ontario. 

Aujourd'hui, la nouvelle génération milite pour la création d'une nouvelle université de langue française. Cela réunit des intérêts dans plusieurs régions de l'Ontario - alors que la cause d'Ottawa ville bilingue, pas moins noble, a principalement concerné jusqu'ici les gens de la capitale et des environs.

Les discussions sur cette future « Université franco-ontarienne » a des échos autour du campus de l'Université d'Ottawa et chez ses anciens, mais aussi à Sudbury, où prospère l'Université laurentienne, ainsi qu'aux alentours de l'Université de Hearst. Mais cela résonne tout particulièrement dans le centre-sud-ouest, où l'offre d'enseignement postsecondaire en français est quasiment nulle. Cette cause a galvanisé les efforts du Regroupement étudiant franco-ontarien, qui a entre autres obtenu l'appui de l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario.

Le gouvernement libéral à Queen's Park étudie depuis quelques années les tenants et les aboutissants de cette Université franco-ontarienne, qui aurait pignon sur rue dans la région de Toronto. Mais il hésite, rien n'est garanti et le temps file. Le militantisme réaffirmé au sein de l'ACFO d'Ottawa assurera que cette question demeurera actuelle jusqu'à sa concrétisation. 

Quant à la présence des immigrants de première génération dans les coulisses de la francophonie, elle se donnera certainement comme mandat d'offrir des chances égales aux nouveaux arrivants, au niveau de l'emploi, de l'éducation, de la santé, de l'intégration. Cette immigration francophone demeure l'un des grands enjeux pour l'avenir de la francophonie ontarienne. 

LeDroit a été l'un des outils d'affirmation pour la francophonie ontarienne, tout particulièrement celle d'Ottawa. Nous saluons cette nouvelle génération qui se lève et serons à l'affût de ses préoccupations.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer