Une conversion verte suspecte

Qu'est-ce qui pourrait expliquer l'étonnante conversion environnementaliste de... (Jacques Boissinot, PC)

Agrandir

Qu'est-ce qui pourrait expliquer l'étonnante conversion environnementaliste de Philippe Couillard sur les forages exploratoires sur l'île d'Anticosti?

Jacques Boissinot, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

ÉDITORIAL / Quelle mouche a piqué Philippe Couillard?

Qu'est-ce qui pourrait bien expliquer son étonnante conversion environnementaliste sur les forages exploratoires sur l'île d'Anticosti?

Évidemment, la reprise des travaux parlementaires à l'Assemblée nationale, cette semaine, en explique une partie. Il y a aussi la divulgation de certaines informations quant au potentiel énergétique du sous-sol de cette gigantesque île située en plein milieu de l'estuaire du fleuve Saint-Laurent. Par exemple, nous savons qu'il contient bien plus de gaz de schiste que de pétrole. Mais les perspectives les plus optimistes de 40 milliards de barils d'or noir sont loin d'être confirmées.

En fait, les experts n'ont pas terminé leurs évaluations du potentiel énergétique de cette région du Québec. Ils n'en sont encore qu'à l'étape de l'exploration.

Mais déjà, le premier ministre Couillard s'oppose avec véhémence à ces forages.

Il a qualifié les explorations sur l'île d'Anticosti d'«agression» et se drape du manteau de la vertu en se proclamant seul défenseur des milieux naturels à l'Assemblée nationale. En d'autres termes, il se dit prêt à s'immiscer dans le processus d'évaluation mené par la fonction publique québécoise, une intrusion inacceptable dans le fonctionnement normal de l'État. Il attaque le Parti québécois qui a, sous Pauline Marois, accepté un contrat d'exploration dans lequel Québec était un partenaire pour environ le tiers du capital-actions.

Mais si le PQ a formalisé le partenariat public-privé, il a été amorcé sous le Parti libéral précédent, dirigé par Jean Charest. M. Couillard ne faisait pas partie du gouvernement à ce moment, évidemment, mais il y a une telle virulence dans le discours qu'elle paraît étonnante pour à peu près tout le monde. Environnementalistes inclus.

Cependant, Philippe Couillard va trop vite en affaires.

Il doit honorer l'entente conclue par Québec et ses partenaires du privé. Il n'a pas été élu pour la déchirer. Même que quelques mois après son élection, ses ministres de l'Énergie et de l'Environnement ne parlaient pas de mettre fin à l'exploration sur Anticosti, mais «d'agir avec prudence et transparence, dans le meilleur intérêt de la population».

M. Couillard doit donc respecter le processus dans lequel Québec est impliqué, attendre les résultats finaux du travail d'exploration et au besoin, le rapport du BAPE, le Bureau des audiences publiques en environnement. Ce n'est qu'à la lumière de toutes ces informations que le gouvernement, et la population aussi, pourra se faire une idée précise du potentiel en hydrocarbures dans le Saint-Laurent.

Nous savons déjà qu'il s'agira d'une entreprise périlleuse si elle doit aller de l'avant. Le travail de forage demeurera dangereux dans cette île reconnue comme un paradis naturel, où la population de chevreuils serait 1000 fois plus importante que les humains - 200 000 contre 220 résidants. Le transport de la ressource nécessitera des infrastructures monstrueuses, même si l'île est longue comme la route entre Ottawa et Montréal. Le travail en eau froide dans une section critique du fleuve augmente le coefficient de difficulté.

Mais les Québécois doivent savoir une fois pour toutes ce qu'il y a dans leur sous-sol. Le processus est en cours. Laissons-le aller.

Quant à Philippe Couillard, sa conversion à l'environnementalisme est bien noble mais il s'en trouvera pour soulever ses incongruités. La préservation de la nature et la réduction d'émanations des gaz à effet de serre n'ont pas pesé lourd quand il a appuyé la cimenterie de Port-Daniel-Gascons, en Gaspésie, par exemple.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer