Au diable les fils

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La libéralisation progressive de la vente de bière en Ontario changera bien des habitudes mais c'est la vente de 60% de Hydro One qui aura le plus d'impact sur la vie des Ontariens.

Le gouvernement libéral de Kathleen Wynne a déjà promis que 4 milliards$ sur les 9 milliards$ que la province empochera iront à financer des dépenses d'infrastructures. Une telle somme facilitera davantage le quotidien des Ontariens que la fierté toute relative de posséder en tous les fils de transmission de l'électricité. Car ce n'est qu'à cela que sert Hydro One, à s'assurer d'un réseau fiable et sécuritaire de transport d'électricité.

La position frontalière du quotidien LeDroit permet de bien comparer deux systèmes d'approvisionnement en électricité, une ressource essentielle depuis des décennies. Au Québec, une société d'État possède tout le réseau, de la génération (principalement des barrages) jusqu'à domicile. L'Ontario a divisé ce réseau et vient de décider de se séparer d'une partie, celle du transport. C'est ce qui porte le moins à conséquence et qui pouvait, à court terme, renflouer les coffres trop vides de l'Ontario.

Cela mènera-t-il à des hausses de coût de l'électricité? Sans doute, car l'Ontario paie son énergie encore moins que bien d'autres juridictions en Amérique du Nord. Mais la Régie de l'énergie de l'Ontario veillera au grain, comme son équivalente au Québec le fait. Toute proposition de hausse doit être justifiée.

Le ministre des Finances présentera son budget, jeudi, et l'annonce de cette vente vient à point nommé. Elle ne surprend personne, le ministre Bob Chiarelli y avait fait référence récemment. Les conservateurs se mordront les doigts de ne pas l'avoir fait plus tôt. Les profits permettront un réinvestissement majeur dans des infrastructures de transport en commun qui profiteront bien plus aux Ontariens que la propriété de pylônes et de fils électriques. Des millions d'entre eux en profiteront tous les jours. Et cela vaudra plus à leurs yeux que la bière dans 450 points de vente supplémentaires à travers la province.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer