Allô, le Pontiac?

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Nos sociétés modernes vivent aux dépens des réseaux de communication. S'ils flanchent, toute la population devient très vite vulnérable.

En ville, les temps de réponse des services ambulanciers sont surveillés à la minute près. Les anévrismes et les problèmes cardiaques, notamment, exigent des interventions rapides. Ce peut être une question de vie ou de mort, ou une question de lésions permanentes qui voleront l'autonomie et la dignité des victimes... en plus de coûter une fortune au système de santé.

C'est pourquoi le bris de service téléphonique et informatique qui a affecté tout le Pontiac, la semaine dernière, doit interpeller le gouvernement. Malgré que les réseaux de communications appartiennent au secteur privé, le gouvernement doit s'assurer que tout fonctionne de façon optimale, 24h par jour, sept jours par semaine. Comment serrer la vis aux délinquants?

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer