IMAX : de politique, de nombre et d'affaires

Partager

Les citoyens déplorent qu'il y ait trop de films en langue anglaise projetés au cinéma IMAX du Musée canadien des civilisations, qui changera bientôt de vocation pour devenir le Musée canadien de l'histoire. Ces citoyens ont raison sur le principe de l'égalité des langues officielles. Toutefois, la réalité du marché, la demande, l'achalandage et la simple logique d'affaires imposent d'autres contraintes dont on ne peut faire abstraction.

Actuellement, environ 70 % des projections se font en anglais et 30 % en français. Est-il réaliste et logique de s'attendre à ce que cette proportion soit de 50-50 dans une institution fédérale qui a pignon sur rue au Québec ? La question se pose, bien que d'autres facteurs entrent en jeu pour expliquer l'approche d'affaires du Musée des civilisations. En effet, le nombre de visiteurs au musée reflète grosso modo la proportion de la population dans la région et l'achalandage au cinéma IMAX, un cinéma payant, en est tributaire. Cette logique des nombres est implacable et la rentabilité de l'opération en dépend. Il est également noté que l'achalandage aux projections en français est déjà plus faible et que « nombre de francophones préfèrent assister aux représentations en anglais, car ils désirent voir le long métrage en version originale », selon une porte-parole du musée.

D'autre part, le musée doit aussi tenir compte de l'environnement culturel. Il n'y a pas de salles de projection francophones à Ottawa où les films en français demeurent l'exception et sont confinés à de rares établissements. En Outaouais québécois, il y a un grand (trop grand ?) nombre de projections en anglais dans les salles commerciales. La question de savoir comment s'applique la Loi sur les langues officielles dans le cas du cinéma IMAX du Musée vaut la peine d'être posée au commissaire. Jusqu'à maintenant la réponse a été mesurée et l'approche réaliste. C'est la bonne réponse. Par contre, on doit se demander s'il y a suffisamment d'efforts consacrés à offrir un plus grand nombre de projections originales de films IMAX réalisés en français, si cela existe, bien entendu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer