Changement de cap?

Le centre Mika Zibanejad serait en demande, selon... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Le centre Mika Zibanejad serait en demande, selon ce qu'a laissé entendre Pierre Dorion en entrevue à la radio TSN 1200.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CHRONIQUE / Il convient ici d'y aller d'un rappel.

Le dimanche 10 avril dernier, lors de la conférence de presse où il est officiellement devenu le huitième directeur général de l'histoire des Sénateurs, Pierre Dorion a promis des changements.

Personne ne lui a placé un fusil sur la tempe. Il a fait cette déclaration de son plein gré.

Il s'est empressé de préciser sa pensée. Je compte prendre mon temps. Les décisions précipitées sont généralement celles qu'on finit par regretter, avait-il spécifié.

Trois mois, c'est assez long pour se faire une idée ?

Le repêchage amateur est derrière nous. La première journée de la chasse aux joueurs autonomes sans compensation aussi. Au terme de ces deux événements-charnières dans le calendrier estival de la LNH, on trouve que les Sénateurs de 2016-17 ressemblent beaucoup aux Sénateurs de 2015-16.

Alex Chiasson est parti. Patrick Wiercioch aussi. Ces deux départs libèrent un peu d'espace dans le vestiaire, sans plus. 

S'il fallait que Dorion en reste là, les Sénateurs qui sauteront sur la glace l'automne prochain ressembleront beaucoup à ceux qui ont raté les séries le printemps dernier.

On peut penser ce qu'on veut des récentes actions de Marc Bergevin, à l'autre bout de la 417. Certains lui reprochent d'avoir été trop généreux dans ses négociations contractuelles avec Andrew Shaw. D'autres prennent déjà les paris sur le nombre de semaines que durera la cohabitation pacifique entre Michel Therrien et Alexander Radulov. Nos préférés sont ceux qui promettent de ne plus jamais regarder un seul match parce qu'ils sont incapables de se remettre du départ de P.K. Subban. 

On ne pourra toutefois pas lui reprocher de manquer d'audace. Le directeur général du Canadien n'a clairement pas apprécié la dernière saison. Il prend les moyens pour que les choses changent.

Dorion, pendant ce temps, donne l'impression d'avoir fait son lit. Il pariera sur les mêmes joueurs que l'an dernier en espérant des résultats différents.

« C'est vrai et ce n'est pas vrai », m'a-t-il répondu, quand je l'ai sondé sur ses intentions des prochaines semaines, vendredi après-midi.

« Chiasson n'est plus avec nous. Patrick Wiercioch n'est plus avec nous. Voilà deux joueurs qui n'avaient plus vraiment d'avenir au sein de notre organisation. Je ne veux pas promettre qu'il y aura plusieurs autres échanges cet été. Nous allons laisser la poussière retomber. Avec un nouveau groupe d'entraîneurs, certains joueurs seront capables de faire bien mieux que l'année passée. »

Dorion a néanmoins reconnu, dans cette réponse, qu'il ne fallait pas nécessairement croire qu'il endossait le retour de tous les joueurs. Il continue de prendre des appels. En fin de journée, il a même poliment décliné une demande d'entrevue de nos amis de RDS. Il avait encore trop à faire.

Cette rumeur de transaction dont parle le collègue Marc Brassard dans son papier, ce matin, a un petit quelque chose d'intéressant. Ainsi, durant la fin de semaine du repêchage, Dorion aurait jeté les bases d'un troc qui aurait pu « modifier considérablement la donne ».

Durant son passage à Buffalo, sur les ondes de TSN 1200, il a laissé entendre que Mika Zibanejad est un joueur en demande. Quelques équipes l'auraient contacté pour s'enquérir de sa disponibilité. 

Il y a possiblement un lien à tisser entre les deux.

•••

Jacques Martin a gagné la Coupe Stanley après... (Photo tirée de Facebook (École de hockey Jacques Martin)) - image 2.0

Agrandir

Jacques Martin a gagné la Coupe Stanley après 30 ans dans la LNH.

Photo tirée de Facebook (École de hockey Jacques Martin)

Une mise sous contrat est presque tombée sous silence, en fin de journée. Elle implique pourtant un homme de la région.

Jacques Martin a signé un nouveau pacte d'une durée de deux saisons à Pittsburgh. Il est âgé de 63 ans. Il risque donc de terminer son illustre carrière dans un rôle d'adjoint. Si c'est le cas, il conservera quand même de bonnes chances de remporter la coupe Stanley pour une deuxième fois avant la retraite.

D'ailleurs, on attend toujours notre invitation pour la grande fête qui devrait être organisée plus tard cet été à Saint-Pascal-Baylon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer