De gros canons en panne

Mark Stone n'a récolté aucun point à ses... (Adrian Wyld, PC)

Agrandir

Mark Stone n'a récolté aucun point à ses six derniers matches.

Adrian Wyld, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CHRONIQUE / Depuis le temps qu'on lui souhaitait d'obtenir une chance de jouer avec des joueurs de talent.

En l'absence de Kyle Turris, blessé, Jean-Gabriel Pageau l'a finalement obtenue, cette opportunité d'avoir une place sur un des deux premiers trios de son club.

Malheureusement, il s'est retrouvé entre Mike Hoffman et Mark Stone alors qu'ils sont en panne. Celle-ci est particulièrement sèche pour ce dernier, qui n'a aucun point à ses six derniers matches. 

Il n'y avait encore rien à faire pour lui dans ce revers de 5-2 contre les Islanders vendredi soir au Coffre d'outils, alors qu'il a été frustré à plusieurs occasions par le gardien Jaroslav Halak, dont une glorieuse en milieu de troisième période alors qu'il l'avait déjoué en s'amenant seul devant lui après un bel échange avec Pageau, mais que le Slovaque a mis la main sur la rondelle alors qu'elle glissait lentement derrière lui, tout près de la ligne des buts.

Pageau a pour sa part été incapable de compléter ses deux occasions de marquer sur des passes vives de Hoffman, qui n'a qu'un but à ses quatre dernières sorties.

C'était ce genre de soirée pour l'équipe locale, qui a vu John Tavares lui faire très mal en troisième période alors qu'il a patiemment attendu que Travis Hamonic s'amène dans le jeu pour briser l'égalité de 2-2, puis qu'il a sauté sur son propre retour pour ajouter un but d'assurance cinq minutes plus tard. Les carottes étaient cuites. 

«C'était tout un jeu de J.T. J'avais vu une couple de mes tirs être bloqués en deuxième période et j'ai juste cherché à atteindre le filet cette fois et ça a fonctionné», a raconté Hamonic après coup dans le vestiaire des gagnants.

Sur le but gagnant, Hoffman a raté une chance de couper la passe, se tournant du mauvais côté. Shane Prince a pour sa part joué mollement en tentant de déblayer le devant de son filet, et Hamonic a pu en profiter.

Au moins, les Sénateurs étaient dans le coup après 40 minutes de jeu, eux qui avaient été sortis de la rencontre de la veille au New Jersey dès la première période.

«Nos départs nous font mal, c'était humiliant (contre les Devils), on ne peut pas ne pas se présenter dès le départ... On ne peut certes pas aller plus bas que lors de cette première période», avait dit Bobby Ryan en matinée.

Le troisième tiers contre les Islanders n'a pas été aussi désastreux, mais le résultat a été le même.

«Je veux qu'ils jouent du hockey 50-50 quand la situation le dicte. Au golf, tu as plusieurs bâtons pour une raison. Tu ne frappes pas le cocheur tout le temps. Au baseball, tu vas au marbre en pensant "j'aimerais bien frapper un circuit", mais le lanceur le lance pas toujours une balle au milieu du marbre. Si tu n'es pas un genre de Barry Bonds, tu ne frapperas pas beaucoup de circuits. Par 50-50, je veux dire, la rondelle dans leur zone, la rondelle hors de la nôtre. Tu ne donnes pas grand-chose. Tu n'obtiendras peut-être pas de chances, mais tu n'en donnes pas», avait souhaité Dave Cameron avant la rencontre.

Pas évident de jouer de cette façon avec une équipe décimée, devant se débrouiller sans des piliers comme Turris et Marc Méthot - centre numéro un et défenseur numéro deux -, alors que le vétéran Milan Michalek devra à nouveau s'absenter à long terme.

En plus, la brigade défensive donne toujours de nombreuses chances de marquer, ce qui fait que les Sénateurs ont besoin de performances héroïques de leurs gardiens et ce n'est pas ce qu'Andrew Hammond leur a offert contre les Islanders, même s'il n'a pas été carrément mauvais. Chose certaine, ses performances de la fin de la saison dernière ressemblent de plus en plus à une aberration, quelque chose qui n'arrivera plus jamais.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer