Une autre prolongation excitante

Mika Zibanejad célèbre son but en fusillade.... (Fred Chartrand, PC)

Agrandir

Mika Zibanejad célèbre son but en fusillade.

Fred Chartrand, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CHRONIQUE / Ironique, non, que deux vedettes de la LNH qui ont critiqué récemment la prolongation à trois contre trois, Erik Karlsson et Dustin Byfuglien, ont été appelés à s'affronter lors d'une de celles-ci?

La période de cinq minutes que les Sénateurs et les Jets ont joué avec deux joueurs chacun en moins n'a pas été plate, comme l'a suggéré le capitaine d'Ottawa la semaine dernière, ça, c'est certain.

Il y a eu de nombreuses chances aux deux bouts de la patinoire, Karlsson et Bobby Ryan étant frustrés alors qu'ils étaient seuls avec le gardien Michael Hutchinson, tandis que Craig Anderson a sorti la mitaine avec 2,8 secondes à faire pour empêcher Mark Scheifele de trancher le débat.

À un moment donné, Karlsson était profondément en zone adverse alors que c'est Mike Hoffman qui se défendait face à un deux contre un dans sa zone. Pas exactement la façon que l'entraîneur Dave Cameron veut que ses hommes jouent, mais il n'a pas trop de contrôle rendu à ce point-là.

Alors que la nouveauté dans la LNH n'a pas permis de faire un maître, c'est un arrêt digne des années 1970 qui a aidé Anderson à triompher lors des tirs de barrage qu'il déteste tant.

Après avoir été battu par Blake Wheeler au début du concours d'habileté, le gardien américain a harponné la rondelle quand Andrew Ladd s'est amené devant lui à la deuxième occasion.

«J'ai improvisé, il s'amenait d'un angle et quand j'ai vu qu'il avait la tête basse, je suis sorti et je l'ai surpris», a expliqué Anderson après coup.

C'est quand la dernière fois que tu as utilisé cette technique que le vieux gardien que je suis utilise encore à l'occasion. «Environ 1998, ça fait longtemps», a-t-il blagué.

Anderson se sentait cependant mal pour son vis-à-vis, Hutchingson, qui a connu un fort match si on oublie le tir papillon de Cody Ceci qui l'a déjoué, mais qui a encaissé la défaite parce qu'il a été battu trois fois en trois échappées à la fin de la soirée.

«Hutch a disputé un gros match, il a effectué de gros arrêts pour nous garder dans ce match... Il ne nous restait pas beaucoup de jus après avoir joué (mercredi à Toronto), donc on va prendre le point de classement», a souligné le centre des Jets Bryan Little.

Cette fin de partie a fait oublier que les Sénateurs avaient le plein contrôle de ce match, en avant 2-0 avec moins de trois minutes à jouer en deuxième période, mais qu'ils l'ont perdu quand Jared Cowen a commis une gaffe monumentale, une autre diront ses critiques, en tentant d'aller frapper Wheeler derrière son filet. Le robuste défenseur a cependant raté son coup complètement, et son partenaire Mark Borowiecki s'est compromis pour aller lui donner un coup de main, une autre mauvaise décision alors que Wheeler a repéré Ladd a l'embouchure du filet, son tir d'un angle restreint battant Craig Anderson de vitesse. Le vent a viré et les Jets ont ensuite dominé le début de la troisième, Byfuglien créant l'égalité en coupant une passe de Mika Zibanejad vers Karlsson.

Alors qu'il a été opéré pour une hernie à la fin de la saison dernière, la direction des Sénateurs veut donner toutes les chances à Cowen, son premier choix en 2009 (9e au total), de retrouver ses moyens. Difficile de lancer la serviette avec un défenseur de 6' 5'' et 238 livres qui peut nettoyer le devant d'un filet comme il faut.

Mais à un moment donné, à sa sixième saison dans la LNH, le club devra se demander si un changement d'air ne s'impose pas, la décision que les Jets ont prise quand ils ont obtenu Tyler Myers dans l'échange qui a envoyé Zach Bogosian et Evander Kane à Buffalo l'an dernier.

Patrick Wiercioch en arrache tout autant, cependant, et l'un des deux devrait céder sa place à la recrue Chris Wideman avant longtemps.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer