Tant d'efforts pour rien

Chris Neil a complété un tour du chapeau... (Fred Chartrand, La Presse Canadienne)

Agrandir

Chris Neil a complété un tour du chapeau à la Gordie Howe à l'occasion de son 900e match en carrière dans la LNH.

Fred Chartrand, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CHRONIQUE/ Jordin Tootoo semblait avoir fait une faveur à Chris Neil en lui offrant un combat pour qu'il complète son tour du chapeau à la Gordie Howe. Il a plutôt contribué à ruiner sa soirée spéciale au Coffre d'outils.

Leur bataille à sept minutes de la fin du troisième tiers a eu pour effet de réveiller les Devils, qui ont profité de deux retours accordés par Andrew Hammond pour combler l'écart de 4-2 et pousser le match en prolongation.

Le Hamburglar ne ressemblait pas trop au gardien de l'an dernier qui avait mené son club en séries, surtout sur le but égalisateur de Lee Stempniak avec 31,4 secondes à faire au temps réglementaire alors qu'il a échappé un tir de la pointe. Mais il a effectué quelques bons arrêts en prolongation à trois contre trois, et il a été battu par deux belles feintes en tirs de barrage, il faut lui donner ça.

Reste que les Sénateurs avaient le plein contrôle de cette rencontre jusqu'à ce que Neil lâche les gants contre Tootoo, un combat bien partagé.

«On s'est nourri de ça. Nous avons une équipe qui doit se battre pour chaque pouce. Les attentes pour ce club ne sont pas élevées, mais dans la chambre, on sait qu'on peut faire plus que ce que les gens attendent de nous. C'est notre mentalité, nous sommes les négligés qui se battent jusqu'au buzzer, et ça a rapporté ce soir», a raconté Stempniak, l'auteur du but gagnant de la fusillade en plus d'avoir récolté une passe sur le troisième but.

Pas pire soirée par cet ancien Leaf qui s'était présenté au camp des Devils sans contrat en poche, et qui se trouve à pivoter le premier trio des Devils, entre Mike Cammalleri et Adam Henrique.

«Ça a changé l'allure du match, il n'y a pas de doute. Après ça, on a réussi à trouver un moyen de gagner ce match», a dit le nouvel entraîneur des Devils John Hynes.

Ce club qui avait perdu tous ses 12 matches en fusillade il y a deux ans a déjà disputé quatre parties ayant nécessité de la prolongation cette saison et en a gagné trois.

«On a des gars intelligents, on prend de bonnes décisions même si on n'a pas autant de talent que certaines équipes, comme Ottawa», a avancé le gardien Cory Schneider pour expliquer les succès de son club à trois contre trois, la nouveauté en prolongation (aucun but alloué en quatre occasions).

Avant cette fin de match décevante pour les partisans locaux, qui ont laissé beaucoup de bancs vides dans les gradins, ça avait été un match d'unités spéciales.

Le but de Mike Hoffman qui avait lancé Ottawa en avant a été réussi pendant l'avantage numérique de cinq minutes offert sur un plateau d'argent par Stephen Gionta quand il a dardé Mark Borowiecki dans les joyeuses en fin de deuxième période.

Le moment était bien choisi pour que l'attaque à cinq des Sénateurs produise son premier but au Coffre d'outils cette saison, après avoir été blanchie à ses huit occasions précédentes, sinon certains observateurs auraient déjà commencé à remettre en question le «génie» de l'entraîneur adjoint André Tourigny, c'est certain.

Ce filet avait temporairement fait oublier les deux concédés en désavantage numérique, en l'espace de 90 secondes, aux Devils en première période, des filets qui ont pris en sandwich celui réussi par Mika Zibanejad quand il s'est échappé à court d'un homme.

Avant longtemps, les Sénateurs devront peut-être songer à utiliser Shane Prince dans un rôle plus offensif. La recrue a récolté deux passes, préparant les buts de Neil et de Zack Smith, deux gars qui n'ont pas les meilleures mains. Qu'est-ce qu'il pourrait faire aux côtés de Mika Zibanejad et Bobby Ryan, par exemple?

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer