Juste une mauvaise soirée?

Andrew Hammond a offert sa première contre-performance, jeudi... (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit)

Agrandir

Andrew Hammond a offert sa première contre-performance, jeudi soir, face aux Rangers de New York.

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Simple erreur de parcours ou balloune pétée pour de bon pour les Sénateurs et leur Hamburglar?

J'imagine qu'il faudra attendre au week-end, avec un programme double contre Toronto et la Floride, pour en avoir une meilleure idée.

Un mauvais match, ça peut arriver, surtout contre des Rangers qui ont bien montré jeudi qu'ils sont de sérieux aspirants à la coupe Stanley, comme l'an dernier.

Même avec son gardien étoile Henrik Lundqvist sur le banc et Martin St-Louis dans les gradins, blessé, la troupe d'Alain Vigneault a dominé cette rencontre et montré qu'Andrew Hammond est humain, après tout.

Tout ça n'a rien eu à voir avec les niaiseries d'ouverture prématurée du «Sens Mile» planifiée par les élus à l'Hôtel de ville, ou avec la demande de l'équipe de cesser de lancer des hamburgers sur la glace à la fin des victoires.

Tout simplement, la meilleure équipe l'a emporté, alors que rien ne fonctionnait pour les locaux, au point où Dave Cameron a même utilisé ses troisième et quatrième trios en avantage numérique, sans plus de succès qu'avec ses gros canons.

«Je pense qu'on les a juste pognés au bon moment, tu ne peux pas maintenir ce rythme-là pour toujours, c'est ce qui est arrivé ce soir, on a été capable de capitaliser tôt dans le match et ça a fait la différence», estimait Vigneault.

Hammond n'a pas bien paru sur le premier but du match, se faisant battre du côté rapproché par Chris Kreider. Ce dernier a ensuite profité de la plus grosse faiblesse du cerbère depuis son rappel de Binghamton pour enfiler son deuxième et faire 3-1 en fin de première, ce qui a coupé les jambes des Sénateurs encore plus.

«On n'avait pas de livre contre lui. Comme tout gardien, hot ou pas, vétéran ou recrue, tu ne peux pas compter si tu ne lances pas. Tout ce qu'on savait de lui, c'est que les gens lançaient des hamburgers après les parties», a raconté Kreider.

Le gardien des Rangers Cam Talbot, une autre belle histoire avec sa fiche de 16-4-3 en l'absence d'un Henrik Lundqvist blessé, ne retirait pas de satisfaction personnelle d'avoir battu le «Hamburglar» en repoussant 23 tirs, la majorité de routine.

«C'était une victoire d'équipe, on n'était intéressé que par les deux points. On ne joue pas gardien contre gardien. Il a quand même eu toute une séquence et il devrait être fier de ça», a dit le gardien issu des rangs collégiaux américains, comme son vis-à-vis de jeudi.

Et les Sénateurs jeudi soir en ont arraché tout autant que Hammond. «On ne l'a pas aidé, c'est ça la différence. On n'avait pas beaucoup d'énergie et contre un club habile comme New York, ils vont te planter si c'est le cas», analysait-il.

Un autre défenseur d'Ottawa a connu une bien meilleure soirée, le vétéran Dan Boyle, auteur d'un but et une passe.

«On a bien commencé ce match et on a bien fini. C'était le fun de connaître un bon match devant toute ma famille et mes amis. Les Rangers sont l'équipe avec qui je voulais jouer l'été dernier (quand il était agent libre) et ça a l'air d'être un bon choix en ce moment. J'étais confiant qu'ils auraient un bon club et que je pourrais les aider. En espérant que ça va bien se terminer», m'a-t-il confié.

Seul point positif de la soirée pour Ottawa, le gardien recrue Chris Driedger a été solide en relève avec ses 10 arrêts. «Wow, a-t-il dit après ses débuts dans la LNH, à 20 ans et en faisant le saut directement de la ligue East Coast. J'aurais aimé que ça arrive dans de meilleures circonstances, j'essayais que mon large sourire ne paraisse pas trop.»

Lui, il va se rappeler de cette soirée à oublier pour les Sénateurs, qui devront se retrousser les manches pour assurer leur place en séries lors des neuf derniers matches de la campagne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer