Des Sénateurs pas très différents

Robin Lehner n'est pas à blâmer pour la... (Archives LeDroit)

Agrandir

Robin Lehner n'est pas à blâmer pour la plus récente défaite des Sénateurs, ayant réalisé plusieurs arrêts difficiles sur des tirs à bout portant.

Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Sénateurs sous Dave Cameron ne sont pas bien différents des Sénateurs sous Paul MacLean.

À la fin de son règne, ce dernier était blâmé pour un jeu défensif déficient dans la zone de son équipe. Et on pouvait aussi dire qu'il se fiait pas mal trop sur ses vétérans au détriment de ses jeunes joueurs pourtant plus productifs.

Près d'un mois après sa nomination, le 8 décembre dernier, Cameron a pris le relais et il utilise ses éléments sensiblement de la même façon, le vétéran David Legwand étant utilisé à toutes les sauces, incluant en avantage numérique, alors que le meilleur buteur de l'équipe, Mike Hoffman, n'est plus utilisé avec l'avantage d'un homme (seulement 16 secondes hier, en toute fin de partie) même si cette unité spéciale est dans une profonde léthargie (0 en 21 en six parties, incluant 0 en 3 hier soir).

Il y a aussi encore des occasions où ils se font embouteiller dans leur zone pendant de longs moments, ce qui est arrivé sur le premier but du Lightning, réussi par Victor Hedman, tandis que Steven Stamkos a imité Gustav Nyquist, qui avait fait le tour de la zone d'Ottawa trois fois avant de marquer en prolongation la semaine dernière, pour réussir le but gagnant de ce gain de 4-2 du Lightning au Coffre d'outils.

«Je l'avais vu, ce but (de Nyquist). Je n'ai pas gardé la rondelle aussi longtemps que lui. Pour les partisans ici, c'était un peu de déjà-vu. J'ai vu que j'avais un coup de patin d'avance (sur Kyle Turris) et j'ai foncé au filet», a raconté le franc tireur de Tampa Bay dans le vestiaire des gagnants, lui qui a habilement contourné Robin Lehner pour faire 3-2 avec son 21e de la saison.

Ce dernier, en passant, ne pouvait être blâmé pour les quatre buts comptés à ses dépens, ayant aussi réalisé plusieurs arrêts difficiles sur des tirs à bout portant. Si chaque match où il affronte Ben Bishop est un rappel que les Sénateurs ont choisi de le garder et d'échanger le cerbère américain, je continue de penser que c'était un bon choix vu qu'il est cinq ans plus jeune. Le problème de la transaction était le retour (Cory Conacher, rendu dans la Ligue américaine dans l'organisation des Islanders, et un choix de quatrième ronde) et le fait que le dg Bryan Murray aurait dû envoyer Bishop à un club de l'Ouest plutôt qu'à une équipe de sa propre division.

Les Sénateurs ont des problèmes plus pressants, comme ce jeu de puissance inefficace, même si le but de Mark Stone qui les avait lancés en avant 2-1 en deuxième période est survenu quelques secondes après la fin d'une punition au Lightning.

Quand j'ai demandé à Cameron pourquoi un gars comme Hoffman, avec ses 12 buts, n'est plus utilisé sur celui-ci, il s'est mis sur la défensive.

«Il était utilisé sur le jeu de puissance, mais il n'a aucun point sur celui-ci, dont j'ai décidé de mélanger les choses un peu», a-t-il répondu assez sèchement.

Milan Michalek (trois buts cette saison) a donc obtenu quelques présences, tout comme Legwand, qui a compté cinq de ses six buts en avantage numérique, la plupart du temps en ramassant des vidanges.

Problèmes de discipline

Les Sénateurs ont aussi et surtout éprouvé des problèmes de discipline lors de ce match, même Cody Ceci écopant d'une punition, sa première de la saison. Elle a d'ailleurs été coûteuse, Tyler Johnson marquant le premier de ses deux buts pendant celle-ci.

Chris Phillips en a écopé d'une pour un coup à la tête de Jonathan Drouin en troisième période et il ne serait pas surprenant qu'il reçoive un appel du préfet de discipline de la LNH, Stéphane Quintal, ce matin. Drouin, qui a récolté une passe hier devant plusieurs parents et amis venus de Montréal, n'a cependant pas été sonné sur la séquence, ce qui pourrait permettre au vétéran des Sénateurs de s'en tirer à bon compte.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer