Gatineau en 4

Pour affronter l'arsenal gatinois, les Remparts devront se... (Patrice Laroche, Archives Le Soleil)

Agrandir

Pour affronter l'arsenal gatinois, les Remparts devront se fier à leur gardien numéro deux, Evgeny Kiselev, qui doit remplacer Callum Booth blessé. Le Russe devra voler au moins un match si les Remparts veulent éviter un balayage.

Patrice Laroche, Archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

BILLET / Pour espérer gagner le trophée le plus prestigieux d'une ligue de hockey, il faut du talent, une cohésion, une chimie entre coéquipiers, de la santé, un bon entraîneur, un peu de chance sans oublier des chevaux.

Les Olympiques ne sont pas les seuls à posséder tous ces ingrédients dans la LHJMQ cette saison. Au moins une demi-douzaine d'équipes croient réellement en leurs chances de boire dans la coupe du Président. Mais à la fin du mois de mars, c'est le premier tour des séries éliminatoires.

Dans cette première ronde, les Olympiques vont affronter les Remparts qui en arrachent depuis qu'ils ont échangé leurs joueurs vedettes. Les hôtes du tournoi de la coupe Memorial en 2015 figuraient très bien avant la période des transactions, mais depuis le 7 janvier, sans leurs joueurs partis aider d'autres formations aspirantes au championnat, ils n'ont gagné que cinq de leurs 28 matches.

Les Remparts ne manquent pas nécessairement de talent. Leurs joueurs sont plus jeunes, moins rodés. Ils sont bien dirigés. Ils pourraient même avoir la chance de leur côté dans cette série face aux Olympiques, mais contrairement aux Gatinois, il leur manque des chevaux.

Des Yakov Trenine. Des Nicolas Meloche. Des Alexandre Carrier. Ce sont eux qui vont permettre aux Vitalii Abramov, Alex Dostie et Gabryel Boudreau d'exploiter tout leur talent.

Les Olympiques sont en mission. Les Remparts, eux, donnent l'impression d'avoir hâte de mettre fin à leur supplice. Ils n'ont pas goûté à la victoire à leurs neuf derniers matches. Quand ils ont mis fin à leur saison régulière, Philippe Boucher a lancé une blague dans son point de presse.

C'était de l'humour, mais en parlant des points positifs du dernier match à Québec, le coach des Diables rouges disait avoir retenu le record d'assistance, le lucratif moitié-moitié, l'honneur réservé aux joueurs de 20 ans et la saison qui venait de prendre fin!

Le genre de boutade qui surgit quand on conserve le pire dossier de la ligue dans les trois derniers mois de la saison. À l'inverse, les Olympiques ont formé la deuxième meilleure équipe du circuit Courteau après les Fêtes. Depuis trois semaines, le coach a permis à ses meilleurs joueurs de soigner des blessures mineures tout en accumulant les victoires. Les chevaux des Olympiques sont frais et dispos maintenant.

Pour affronter cet arsenal, les Remparts devront se fier à leur gardien numéro deux, Evgeny Kiselev, qui doit remplacer Callum Booth blessé. Le Russe devra voler au moins un match si les Remparts veulent éviter un balayage.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer