À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Un rêve réalisé

Pour sa 30e édition, le Festival des montgolfières de Gatineau a su épater et il a aussi su toucher des coeurs ! Mon fils André, qui est né avec un spina-bifida myéloméningocèle et plusieurs malformations cardiaques majeures, a traversé des épreuves pénibles dans sa jeune vie. Depuis plusieurs années, André vit avec une dépendance... à la musique d'Éric Lapointe !  

Le 20 août, j'ai lancé un appel au chanteur sur les réseaux sociaux pour qu'il rencontre André lors de son passage au FMG, et lui réserve une place spéciale pour qu'il puisse bien voir le show - il a besoin de soins spéciaux aux 4 h et ne pouvait donc pas aller s'installer tôt sur le terrain pour avoir une place à l'avant. Les responsables du festival répondu à l'appel ! Des gens de coeur ! Tout a été fait pour qu'André vive son rêve au maximum, et ça a été magique ! La rencontre avec Éric Lapointe a été brève, mais tellement belle ! Une belle douceur qui s'est installée, comme un baume, sur les cicatrices du coeur de mon fils...

Merci aux gens formidables du FMG, tout spécialement Éric Beaudry et Sandra Cloutier ! Un rêve d'enfant réalisé des années plus tard, grâce à des gens de grand coeur !

Marie-France Beaudry, Gatineau

Un conseil empêtré

Depuis 50 ans, j'entends toujours la même rengaine municipale. Le conseil est empêtré dans des décisions oiseuses. Pourquoi a-t-on refusé le projet Ubisoft en 2012 ? Celui de Texas Instruments en 1970 ? Nos dirigeants craignent de foncer. On parle depuis 12 ans d'un nouvel aréna Robert-Guertin et le projet est au bord du gouffre. 

L'administration municipale est embourbée et n'affiche pas un sens des valeurs témoignant d'une saine gestion. Exemples : développer le secteur résidentiel sur l'île de Hull tout en refusant l'installation d'une épicerie. Tant de commerces y sont disparus depuis 25 ou 30 ans ! Les rues et les aqueducs sont dans un état pitoyable. On avait promis des travaux de resurfaçage et au réseau d'aqueduc. Récemment, ils ont été repoussés au-delà des élections. Préfère-t-on laisser un surplus budgétaire et laisser la décision au prochain conseil ? Est-ce faire preuve de leadership pour la quatrième ville en importance au Québec ?

Denis Boucher, Gatineau

***

La question du jour

Une dame âgée écope quatre mois de prison pour le vol d'un fromage: où est la justice?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer