À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Poste Canada et le service à la clientèle

Ma conjointe et moi habitons dans un village rural. Pour avoir notre courrier, nous devons aller au bureau de poste, ce qui est normal. Nous n'avons qu'une clef pour accéder à notre courrier et il nous arrive de demander notre courrier puisque la clef peut être dans la poche de l'un ou la sacoche de l'autre. Les préposées nous aidaient avec plaisirs. Mais elles ont reçu ordre de ne plus remettre le courrier en main propre. Cherchez l'erreur, pourquoi est-ce que Poste Canada voit ses revenus diminuer ? Oui, il y a l'internet, mais est-ce que le service à la clientèle pensé par les bonzes pourrait aussi y être pour quelque chose ?

Jean-Marc Purenne, Plaisance

Donner au suivant

Grâce à tous ces contribuables à qui je rends hommage puisqu'ils se sont toujours acquittés de leur devoir envers les commissions scolaires francophones, mes six enfants ont joui d'une solide éducation dans nos écoles faisant d'eux et d'elles de bons et honnêtes citoyens. Aujourd'hui, je suis grand-mère de 15 petits-enfants dont un seul fréquente encore une garderie. C'est à mon tour de donner aux suivants. Je paierai toujours la taxe scolaire à ma commission scolaire francophone. Je souhaite par contre que le gouvernement du Québec cesse de tergiverser et qu'il redresse la situation pour permettre aux nouvelles générations de progresser.

Sylvia Pelletier-Gravel, Gatineau

Les propos loufoques

Les candidats à la mairie de Gatineau, Denis Tassé et Sylvie Goneau, s'en prennent au maire sortant Maxime Pedneaud-Jobin. La campagne électorale est vraiment lancée et nous n'avons pas fini de lire et d'entendre des propos « loufoques » de la part de ces deux candidats. Mais je me pose la question suivante : à titre de conseillers, ont-ils toujours été des modèles de conciliation et de bonne entente à la table du conseil municipal ? Il m'apparaît qu'ils auraient avantage à se regarder dans le miroir... ils seraient peut-être déçus.

Paul Peterson, Gatineau

***

La question du jour

Comment doivent réagir les gouvernements à la suite de l'arrivée massive de milliers de demandeurs d'asile au Canada ?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer