À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Quelle audace

Je viens d'effectuer mon paiement de taxes à la Commission scolaire des Draveurs pour lequel j'ai dû débourser un petit 9% de plus. Sur la facture, ils ont l'audace d'y inscrire que le centre administratif est fermé les 7, 14, 21 juillet, 11 août, 4 septembre et 9 octobre. Wow ! Je veux cette convention collective ! Des semaines de quatre jours à l'été en plus des vacances ?

Il serait temps que la CSD se serre la ceinture sinon ses employés se chercheront un emploi à la Western Quebec School Board plus tôt qu'ils ne le croient.

Richard Beaulne, Gatineau

Tout est relatif...

Dans un « grave » incident à l'aéroport d'Ottawa, des passagers ont dû rester dans leur avion sur le tarmac pendant 6 heures. 

J'ai vécu la même chose à Heathrow. Sans eau ni climatisation, avant un vol de 12 heures, c'est sûr que c'est frustrant. Mais dans l'avion, je faisais déjà partie des 10 % des plus privilégiés de la planète. Mon voyage m'a menée en Inde, où j'ai vu des centaines de personnes qui dorment 365 nuits par année sur du carton sur la rue. Et pensons à ceux qui vivent parmi nous, dans des logements insalubres et qui ne mangent pas à leur faim... 

Ne devrait-on pas plutôt parler d'eux et se pencher pour trouver des solutions à leur situation ? Et leur faire une plus grande place dans nos médias ?

Roseline Roy, Gatineau

Ouellet a raison

Martine Ouellet a raison de s'inquiéter du projet d'enfouissement des déchets nucléaires à Chalk River. 

Le silence des autres partis est en fait inquiétant et incompréhensible. Quand les autorités auront trouvé une option logique - loin des cours d'eau -, la chef du Bloc québécois pourra se féliciter de ne pas avoir baissé les bras. 

Le projet de Chalk River ne tient compte que des considérations économiques car celles environnementales et sociales vont probablement faire grimper les coûts. Mais quel prix mettons-nous sur une rivière et sur notre bien-être ? 

Natalie Lavigne, Ottawa

Une échappatoire

J'espère que le ministre des Finances Bill Morneau enlèvera le statut de travailleur autonome aux médecins, car c'est uniquement pour ne pas payer des impôts comme tout le monde. Les médecins ne répondent pas à la définition d'un travailleur autonome : c'est un statut qu'il leur a été donné uniquement pour éviter de payer leur dû ! C'est une échappatoire fiscale qu'il faut abolir.

Jean-Guy Dansereau, Plaisance

Où est notre foi ?

L'événement MosaïCanada veut refléter « les 150 ans d'histoire, de valeurs, de culture et d'arts au Canada représentés par une quarantaine d'oeuvres différentes ». Si les diverses structures sont intéressantes (même parfois vraiment très belles) quelle tristesse de constater que notre identité nationale est complètement occultée. Pas une seule référence à la Foi de nos ancêtres, à cette religion qui est pourtant incontournable dans notre histoire. Privé de cette colonne vertébrale, on se complaît dans une soupe fétide de multiculturalisme arrosée de légendes indiennes irrationnelles, de dragons et d'autres n'importe quoi du même acabit. Résultat ? Un potage indigeste qui conforte l'opinion dans une confusion qui sert l'élite multiculturaliste. J'aime bien les dragons et les légendes... Mais je déteste qu'on cherche à occulter qui je suis. Continue à sommeiller petit peuple, on va continuer à te raconter longtemps que tu viens de nulle part... Pour s'assurer que tu oublies que tu es catholique et français toujours.

Dominique Boily, Cantley

Piétonne confuse

À la Ville de Gatineau, on me confirme que les piétons doivent marcher dans le même sens que les bicyclettes ou les patins à roulettes sur une piste cyclable/multifonctionnelle. Mais, depuis qu'on est tout petit qu'on se fait dire que les piétons doivent marcher dans le sens contraire des voitures. Est-ce donc la même règle si la piste est à même la route ? Par exemple, sur la rue des Flandres, où des centaines de piétons empruntent la piste multifonctionnelle pour se rendre à la station du Rapibus de la Gappe, les piétons sont littéralement partout, mais surtout à gauche de la piste - c'est quoi le bon côté ?

 Par ailleurs, il serait bon de rappeler aux gens que les scooters électriques ont le droit au Québec d'utiliser sur les pistes cyclables sauf exception, comme sur les pistes de la Commission de la capitale nationale.

Chantal St-Amour, Gatineau

Le beau Pontiac

Récemment, je suis allé à Fort-Coulonge, qui fait partie des chemins d'eau. À ma grande surprise, j'ai adoré ma visite. Chemin faisant, j'ai découvert une piste cyclable sur une ancienne emprise de chemin de fer et plusieurs restaurants et auberges offraient des forfaits pour les cyclistes. Une fois à Fort-Coulonge, j'ai dîné au Bistro Bûcheron à côté du Spruceholm Inn. Un bon repas à prix abordable. En sortant, il y a le deuxième plus grand couvert au Canada, le pont rouge, mais il était fermé. 

Le but de la  visite était les chutes Coulonge, encore une fois ce fut une découverte. Le parc des chutes explique la vie des bûcherons et des draveurs. La chute et le petit film sur la drave valent le déplacement. Les gens à l'accueil étaient fiers de leur parc.

De la même façon, je suis intéressé à faire la route de Champlain sur le côté ontarien.

René Cardinal, Ottawa

Blues urbain

Mes voisins irritent tout le voisinage avec leur vieux climatiseur de fenêtre à 200 $. Mais les voisins ont leur clim et ferment leurs fenêtres bien hermétiquement pour ne plus entendre les voisins. Alors, après 4000 nuits d'insomnie, j'ai fait installer un climatiseur à 4000 $, mais je n'entends plus mes oiseaux à 1000 $ chanter le matin. Y a-t-il un rempart contre les voisins à 200 $ ?

Louise Dumoulin, Gatineau

***

La question du jour

Campagne pour l'offre de services en français en Ontario par le Regroupement des gens d'affaires et l'AFO: qu'est-ce que ça donnera?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer