À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Super-clinique engorgée

Lorsque l'ancienne directrice des services professionnels du CSSSG, Anne Gervais, s'est lancée en affaires avec deux collègues, ils ont reçu beaucoup d'appuis politiques pour leur projet de super-clinique privée. On a vanté leur projet d'entreprise comme étant la solution au problème chronique d'engorgement des urgences de la région. Lorsque la rhétorique de marketing a rencontré le monde réel, force est de constater que nous sommes loin de la coupe aux lèvres. Incapable de faire mieux que les urgences qui débordent, la super-clinique tente de refouler des patients en leur promettant un médecin de famille.

Un CLSC avec des médecins salariés offrirait de bien meilleurs services de première ligne que des projets de super-cliniques privées appartenant à une nouvelle génération d'entrepreneurs issus du réseau.

Bill Clennett, Gatineau

Complices d'une injustice?

J'ai des petits-enfants dans le réseau scolaire et je m'attends à ce qu'ils reçoivent une éducation de qualité. Contrairement à beaucoup de mes concitoyens, j'ai refusé jusqu'ici de payer mes taxes à une commission scolaire anglophone.

En 2013, je payais 884 $. Cinq ans plus tard, j'ai reçu une facture de 1236 $. L'an prochain, je risque de payer la rondelette somme de 1364 $. Trop, c'est trop!

Peut-on en vouloir aux contribuables qui s'octroient en toute légalité une diminution substantielle de taxes? D'autres n'ont pas cette possibilité. L'inertie du gouvernement libéral dans ce dossier a assez duré. Il est temps de modifier la loi. J'ose croire que les députés libéraux de l'Outaouais ne seront pas complices de cette injustice entre deux catégories de citoyens.

Jean Delisle, Gatineau

Paradoxe

Hummm, diminution annoncée du taux d'alcool au volant, mais légalisation de la marijuana. 

Qu'est-ce que le gouvernement de Justin Trudeau n'a pas compris?

Eddy Fréchette, Gatineau

***

La question du jour

Que pensez-vous du nouveau triumvirat à la tête des Olympiques de Gatineau : Daniel Gingras, Martin Lacasse et Alain Sear?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer