À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Beaucoup trop d'églises

Mgr Daniel Berniquez a annoncé jeudi soir à notre rencontre régionale que les églises de la zone 4 du diocèse sont d'une autre époque et que plusieurs seront fermées. Quelle belle perspective pastorale et missionnaire pour les paroisses, les communautés chrétiennes, les personnes âgées, etc. ! 

À Ste-Anne-de-Prescott, on se prépare déjà au combat jusqu'à la dernière goutte de sang avec l'aide de notre Sainte patronne...

Alain Lavigne, Ste-Anne-de-Prescott

Un travail remarquable

Je partage entièrement l'avis du correspondant Denis Labelle (« La recherche d'émotions », Le Droit, 12 mai) en ce qui a trait à Mathieu Nadon. Et puis, il était tout en courbettes face à Jim Watson, à Ottawa, et inutilement agressif envers Maxime Pedneaud-Jobin. 

Le maire de Gatineau est très en contrôle du désastre que vit l'Outaouais, contrairement aux avancées de la correspondante Nicole Duguay (« Au chemin du Fer à cheval », Le Droit, 12 mai). Le travail que lui et son équipe accomplissent en ces temps de crise est remarquable et devrait être apprécié à sa juste valeur.

Denise Labelle, Hull

Des questions déplacées

Je me dois de féliciter le maire de Gatineau Maxime Pedneaud-Jobin d'avoir résisté aux questions totalement déplacées du journaliste Pierre-Jean Séguin lors de la première réunion d'info pour les sinistrés. 

Bravo au maire de Gatineau...

Pierre Chartrand, Gatineau

De l'enfantillage

Une aspirante à la mairie qui met sur pied son propre comité de coordination dans le cadre des inondations (Le Droit, 11 mai), est-ce de la petite politique ou de la politicaillerie ? Non, c'est de l'enfantillage d'adolescent. Peut-on douter de son aptitude à travailler en collégialité ? Imaginez cette personne à la tête de la quatrième plus grande ville au Québec !

Micheline Bondu, Gatineau

***

La question du jour

Stéphanie Vallée serait contestée dans son fief de la Haute-Gatineau: que faut-il en conclure?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer