À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Plus de bus sur Mutchmore

La Société de transport de l'Outaouais s'apprête à ne plus déservir la rue Mutchmore du secteur Hull. La raison évoquée serait que l'on veut améliorer le service dans Le Plateau. La rue Mutchmore compte plusieurs blocs à appartements avec personnes retraitées et fonctionnaires, un centre communautaire, des HLM avec de jeunes familles, une maison de retraite que l'on prévoit agrandir bientôt. Ça fait beaucoup beaucoup d'usagers potentiels pour qui l'option de se rendre sur Saint-Joseph n'est même pas à considérer. La côte unissant ces deux rues est impossible à gravir pour plusieurs personnes plus âgées surtout en hiver où elle est rarement adéquatement déneigée. Plusieurs personnes ont décidé de résider sur Mutchmore principalement parce qu'elle est deservie par l'autobus et non pour l'intensité de sa vie culturelle.

Serge Langdeau, Gatineau

La sagesse de Buffett

Dans le sillage de l'affaire Bombardier, méditons sur cette citation du légendaire Warren Buffett, le sage d'Omaha de 87 ans qui pèse 70 milliards $, ne se paie pas de salaire de dirigeant, conduit une Subaru, demeure dans une modeste maison depuis des décennies et s'habille chez Walmart : « J'investis dans des entreprises tellement merveilleuses qu'elles peuvent être gérées par un idiot. Car tôt ou tard, ça arrivera. »

Claude Bonhomme, Gatineau

Comment élargir la 50?

Cinquante années d'études de toutes sortes pour s'apercevoir, après seulement cinq ans d'usage, qu'on aurait dû faire une vraie autoroute 50. Bravo ! Et comment feront-ils pour rajouter deux autres voies entre les murs de roches près de la sortie de Papineauville, ou sur le pont entre Thurso et Plaisance ? Élus, pensez avant de parler !

Yves Gosselin, Gatineau

De l'indécence

Lorsque les patrons de Bombardier se font payer des millions avec les deniers du peuple, il y a lieu de crier haut et fort à l'indécence. Tant qu'il y aura des crève-la-faim habitant des taudis, des écoliers privés de déjeuner, que le salaire minimum sera minime rien ne justifie les salaires mirobolants qui servent à engraisser certains dont l'embonpoint financier fait déjà ombrage à la classe moyenne et aux moins nantis.

Sylvia Pelletier-Gravel, Gatineau

***

La question du jour

Quels efforts Gatineau doit-elle faire pour garder la Coupe Canada de plongeon en Outaouais ?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer