À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

La première partie

Bravo Le Droit de nous apprendre ou rappeler qu'Ottawa a été le théâtre de la première partie de la Ligue nationale de hockey (LNH), le 19 décembre 1917 (Le Droit, édition du samedi 18 mars 2017). Qui a dit qu'il ne se passait jamais rien à Ottawa ? Les Canadiens avaient remporté ce match 7-4 contre les Sénateurs, première mouture. La partie s'est jouée à l'Aréna Dey, au coin de Bay et Gladstone, une des premières patinoires intérieures en Amérique du Nord. Cela mériterait un bel article sur le lieu de la première partie de la LNH, situé à un pâté de l'actuel aréna McNabb. L'historien Michel Prévost aurait sans doute quelque frileuse anecdote à relater sur le lieu du premier match qui était alors situé aux limites de la ville, mais accessible en tramway. Comme quoi transport et sport font toujours bon ménage !

Pascal Barrette, Ottawa

Un scandale épouvantable

Que doit-on attendre de l'immobilisme des Libéraux qui sont au « pouvoir » depuis si longtemps ? Tous les criminels, endurcis ou non, pédophiles, violeurs, criminels en cravate, qui sont relâchés parce que le système de justice est engorgé. Cela entraîne une profonde démotivation autant chez les avocats et procureurs que chez les policiers qui risquent leur vie au quotidien pour arrêter tous ces malfrats. Et que dire de tous les risques et la détresse supplémentaires ainsi imposés aux victimes ! Ne pourrait-on pas être créatifs ? Pourquoi ne pas réserver les tribunaux pour les causes importantes de violence tels les meurtres, les viols, les fraudes majeures, les causes de drogues dures (laissons le petit consommateur de côté), en somme pour la grande criminalité ? Créons un conseil des Sages, semblable à une cour des petites créances élargie et améliorée. Ce conseil entendrait les autres causes et rendrait un jugement final et exécutoire. Ne prenons pas le modèle étatsunien en exemple. Cherchons à ce que la vérité sorte gagnante plutôt que de permettre un odieux enrichissement personnel.

Philippe Roy, Gatineau

Une petite douceur

Allons-nous laisser tranquille les personnes âgées dans les CHSLD ? Si une petite douceur comme une boisson gazeuse après le repas leur fait plaisir, pourquoi pas ! Il ne leur reste que ça pour le restant de leur vie...

Carole Roy, Gatineau

***

La question du jour

Pourquoi l'arrivée éventuelle de l'ancien ministre Lawrence Cannon dans la course à la mairie de Gatineau doit-elle inquiéter, ou pas, Maxime Pedneaud-Jobin ?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer