À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Leadership et imagination

L'impasse entre la STO et le syndicat de ses chauffeurs et employés d'entretien perdure. Le syndicat a des demandes, mais n'offre rien en retour. La STO a des offres, mais ne demande rien. Les chauffeurs sont le visage humain de la STO auprès de sa clientèle. Ils sont les ambassadeurs de l'organisme. Pourquoi ne pas leur accorder des augmentations salariales en lien avec les taux d'augmentation de l'achalandage? Participez au succès et on partagera les retombées ! Même chose pour les employés d'entretien ; augmentez le taux de disponibilité des autobus, maximisez l'efficacité des entretiens et des réparations, en réduisant les délais et les coûts, et vous serez récompensés. La STO doit démontrer plus de leadership et faire preuve d'imagination si elle veut devenir une entreprise respectée et admirée.

Marc-André Pelletier, Gatineau

Secondaire, la peinture !

Je suis entièrement d'accord avec la correspondante Denise Labelle Labonté (« Mon hôpital de Hull », Le Droit, 6 mars). J'ai subi une chirurgie au genou en janvier et je dois admettre que malgré le manque de peinture sur les murs, j'ai moi aussi été traité comme une personne unique et importante. Tous ces bons soins ont agrémenté mon séjour et contribué au succès de ma chirurgie. Bravo à tout le personnel.

André Emond, Gatineau

Des religions privées

La religion, et tout ce qui va avec, doit être une réflexion qui naît et vit dans la tête de chaque personne et qui disparaît avec chaque personne. L'éternelle absence de réponse à la question « qu'est-ce qui arrive après la mort physique » permet à quelques opportunistes de profiter de l'insécurité des personnes pour fournir des réponses apaisantes et en profiter pour « passer la quête ». L'évangélisation, par la parole ou par l'usage de symboles, devrait donc disparaître de la planète. L'évangélisation n'est et ne sera toujours que la constitution d'un groupe afin d'établir un rapport de force gagnant. Laissons à chacun le soin de se donner des réponses satisfaisantes, dans le plus grand des respects.

Pierre-Luc Legris, St-André Avellin

***

La question du jour

Des CHSLD de la région de Québec cessent d'offrir des boissons gazeuses aux aînés.

Que pensez-vous de cette décision ?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer