À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Procédons !

Au conseiller Denis Tassé,

Le 27 mars 2009, le conseil de Gatineau s'est penché à huis clos sur la rénovation de l'aréna Robert-Guertin. Les élus ont posé beaucoup de questions. L'ouverture de la séance publique devait se faire à 14 h 30. Or, elle l'est devenue à 16 h 30. Les résolutions, tout comme la documentation, ont été déposées séance tenante. Quand les conseillers ont-ils eu le temps de tout lire ? Les résolutions seront adoptées à la majorité. Le projet comportait un remplacement de Guertin sans appel d'offres. Vous n'y avez rien trouvé de choquant. La ministre des Affaires municipales avait dit non au PPP avec les Olympiques. À aucun moment, vous ne vous êtes levé pour décrier la démarche et le manque de transparence. Pourquoi le faire aujourd'hui ? La nouvelle administration du maire Maxime Pedneaud-Jobin a adopté une nouvelle démarche. Il doit aller au bout de celle-ci. J'ai confiance. Je souhaite que le gouvernement examine ce projet de loi et donne le feu vert au plus vite. Gatineau à d'autres projets à mettre sur la table. Il est temps de passer à autre chose.

Simon Racine, Ex-conseiller, district Limbour

Un bon projet

Le débat qui fait rage concernant l'aménagement des berges dans le village de Wakefield préoccupe Tourisme Outaouais. Chelsea-Wakefield La Pêche - parc de la Gatineau constitue un pôle touristique important de l'Outaouais. Jusqu'ici, les arguments entourant l'effet bénéfique de ce projet qui en découlerait pour La Pêche ont été quasi absents du débat considérant que le tourisme contribue au développement d'un milieu de vie dynamique. Le projet nous paraît en équilibre avec l'amélioration de la qualité de vie des citoyens -- très souvent le « premier public » d'un attrait touristique --, combiné à un produit qui peut attirer des touristes et des excursionnistes. L'achalandage dans les restaurants augmentera comme dans les auberges, les épiceries, les stations d'essence, etc. Il s'agit ici de revenus supplémentaires pour tous et de création d'emplois pour la communauté, incluant nos jeunes travailleurs saisonniers. Tourisme Outaouais est un allié. L'ensemble du territoire doit profiter de cet investissement important. La région ne peut se permettre de perdre une subvention de 479 000 $ octroyés par le fédéral dans le cadre du Programme d'infrastructure communautaire du Canada 150.

Manuela Teixeira, Présidente de Tourisme Outaouais

***

La question du jour

Débat sur l'avenir de l'autoroute 50 : en quelle année croyez-vous qu'elle pourrait être complétée sur quatre voies?

Envoyez vos courriels à editorial@ledroit.com




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer