À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Des signes religieux

Avec le projet de loi 62, un juge portant kippa pourra juger une musulmane portant niqab, car l'interdiction du niqab, c'est aussi de la discrimination vestimentaire, ne l'oubliez pas. Une policière voilée pourra arrêter un chrétien portant une croix.

Porter des signes religieux n'est pas un droit. La preuve, c'est que les religions ne les imposent même pas et les fidèles ne les portent pas tous. Porter des signes religieux, c'est tout simplement un caprice de certains adeptes.

Les gouvernements ont peur des religions, voilà l'explication.

Normand Rousseau, Gatineau

Trois collèges classiques

Sur les ondes de 104,7, mardi, j'ai été étonné d'entendre Denis Harrisson, recteur de l'Université du Québec en Outaouais, affirmer qu'il y a 50 ans, lors de la création du réseau de l'Université du Québec, il n'y avait pas de collèges classiques en Outaouais. 

Il en existait bel et bien trois : l'Externat classique de Hull aussi connu sous le nom de Collège Marie-Médiatrice, le Collège Marguerite d'Youville, pour les filles, administré par le Soeurs de la Charité (ou Soeurs grises de la Croix), et le Collège Saint-Alexandre de Limbour, administré par les Pères du Saint-Esprit. Tous étaient affiliés à l'Université Laval jusqu'à la création du Cégep de Hull en 1968. Les trois dispensaient le cours classique et octroyaient le baccalauréat es arts de l'Université Laval. Ils ont été intégrés en même temps que l'École normale de Hull et l'Institut de technologie de Hull (formation professionnelle).

André Guibord, Gatineau 

Trop grand, Gatineau?

On avait annoncé une tempête de neige bien importante. Les ratés du déneigement sont difficiles à comprendre. Serait-il possible que la Ville de Gatineau est trop grande pour nos élus... au point de penser à défusionner? Beaucoup de rues sont encore dans un état lamentable!

Denis Potvin, Gatineau

***

La question du jour

Cela fait trois nominations de «ministres» de Donald Trump qui quittent le bateau (Viola, Flynn et Puzder): quel message cela envoie-t-il?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer