• Le Droit > 
  • Opinions 
  • > Les universités, source d'innovation et de créativité 

Les universités, source d'innovation et de créativité

En cette année marquant le 150e anniversaire de la Confédération, il... (123RF)

Agrandir

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En cette année marquant le 150e anniversaire de la Confédération, il importe de rappeler le rôle majeur qu'ont joué les universités dans l'évolution de l'identité du Canada et l'influence stratégique qu'elles prendront quant à son positionnement sur les plans économique, social et culturel au cours des 50 prochaines années.

Le principe fait consensus : l'éducation est fondamentalement un investissement et non une dépense pour notre économie. Mais tous ne reconnaissent pas à sa plus haute valeur le rôle prépondérant qu'occupent les universités comme instrument clé de notre performance sur l'échiquier mondial.

Il existe une corrélation directe entre le produit intérieur brut par habitant et la proportion de diplômés universitaires. Les universités sont des moteurs économiques de la prospérité régionale et nationale. Elles contribuent à l'enrichissement collectif et sont parties prenantes de l'innovation, de la productivité et de la performance économique du pays.

De la recherche

Les chercheurs universitaires canadiens effectuent, par exemple, chaque année pour plus de 1 milliard $ de recherche en collaboration avec les secteurs communautaire et à but non lucratif, pour près de 1 milliard $ avec le secteur privé. 

C'est avec honneur que j'ai accepté l'invitation d'Universités Canada d'être le porte-parole de Carrefour 2017, un forum réunissant de jeunes chefs de file de partout au pays qui partageront, lundi et mardi, leur vision audacieuse et ambitieuse de ce que le Canada peut et devrait devenir d'ici 50 ans.

Sous le thème : « Quel avenir souhaitons-nous pour le Canada d'ici 50 ans ? », les questions abordées toucheront notamment le pluralisme, les relations entre Autochtones et non-Autochtones et le soutien à l'innovation. Cet événement pancanadien permettra à de jeunes innovateurs de dialoguer avec des leaders d'opinion des milieux universitaires, des affaires et communautaire sur des enjeux cruciaux pour le Canada, dans le cadre d'une série de conférences et de débats animés.

Les universités canadiennes collaborent également avec les Premières Nations, les Inuits et les Métis à bâtir un Canada meilleur pour tous. En suivi aux appels à l'action lancés par la Commission de vérité et de réconciliation, elles proposent entre autres un nombre accru de programmes qui facilitent la transition des étudiants autochtones vers les études universitaires, offrent des cours dans plus de 30 langues autochtones, organisent des activités sociales et culturelles et disposent de nouveaux espaces physiques où ils peuvent se rassembler, obtenir du soutien et maintenir les liens avec leur culture.

Des idées prometteuses

Les universités canadiennes donnent aux jeunes les compétences pour bâtir un Canada novateur, prospère et inclusif. Bon nombre des nouvelles idées les plus prometteuses pour l'avenir du Canada - et pour le monde - proviennent des étudiants des universités. Citons en exemples des étudiants de la University of Toronto qui transforment les grains de café en bois de chauffage pour les réfugiés ; un étudiant de 19 ans de la University of British Columbia qui a créé une lampe de poche alimentée par la chaleur de la main, et une tasse qui peut recharger la pile d'un téléphone par la chaleur du café ; des étudiants de la University of Waterloo qui ont fondé une entreprise en démarrage qui se spécialise dans les technologies portables qui révolutionnent notre mode d'interaction avec les ordinateurs ; ou encore un étudiant de la First Nations University à Regina qui a fondé Shopindig.ca où il vend des produits fabriqués par des artisans autochtones.

Lundi et mardi, Universités Canada conviera de jeunes penseurs, visionnaires et innovateurs canadiens à un dialogue avec des dirigeants des secteurs universitaire, communautaire et des affaires afin d'échanger sur la manière de bâtir un Canada novateur, prospère et inclusif. Les jeunes chefs de file présents à Carrefour 2017 personnifient la réflexion, l'énergie et l'engagement des jeunes des universités de partout au Canada. J'ai vraiment hâte d'entendre ce qu'ils auront à nous proposer. C'est à nous de les écouter ! Ils seront au coeur de la prochaine ronde d'innovations et de créativité au pays.

L'auteur, Dominic Giroux, est recteur et vice-chancelier de l'Université Laurentienne, et vice-président du conseil d'administration d'Universités Canada




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer