À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Des dindons, ça vole

J'ai été très amusé par le reportage « Dindons sur le tarmac » (Le Droit, 19 janvier). On semble bien surpris que des dindons réussissent à franchir une clôture de 2,5 m. Les dindons sont des oiseaux qui volent très bien et très haut. Une clôture de quelques mètres n'est pas un obstacle. Il peut décoller presque à la verticale et atteindre des hauteurs insoupçonnées. Quiconque ayant déjà chassé le dindon sauvage confirmera que ce sont des oiseaux très rapides tant à la course qu'au décollage et nullement impressionnés par des clôtures. Il faudra modifier l'approche si l'aéroport veut éloigner les dindons de la piste d'atterrissage. Souvent le fait de nettoyer les surfaces gazonnées le long de la piste les attire puisqu'ils y voient un garde-manger disponible et facile d'accès.

Serge Larose, Gatineau

Une grande dame

Battue sauvagement, Thérèse Gauvreau était une merveilleuse grande dame... mais pas par sa taille (« Le présumé meurtrier en évaluation psychiatrique », Le Droit, 20 janvier). Veuve d'Hector Gauvreau, le fondateur de Pavage Gauvreau, elle était un rayon de soleil. Je l'ai côtoyée dans les années 1990 lorsqu'elle travaillait à l'hôpital Pierre-Janet où elle nous accueillait à la réception du Pavillon juvénile avec son beau sourire, sa grâce, sa gentillesse, etc. C'est spécial de voir que son agresseur séjourne dans l'ancien milieu de travail de Mme Gauvreau. Le personnel de l'endroit qui l'a connu est d'ailleurs chagriné de son décès.

Lise Aubé, Gatineau

Fusion STO-OC Transpo?

Complètement en accord avec le conseiller du district de Lucerne, Mike Duggan, qui a évoqué l'idée de « démanteler » la Société de transport de l'Outaouais pour « créer une nouvelle autorité de transport en commun en collaboration avec OC Transpo qui servirait les deux côtés de la rivière ». Peut-être que cette idée serait moins dispendieuse que le 16 % de mon compte de taxes municipales. C'est payer cher pour du transport en commun que nous n'utilisons pas.

Marcel Lamoureux, Gatineau

***

La question du jour

Qu'avez-vous pensé de la cérémonie d'assermentation de Donald Trump comme 45e président des États-Unis?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer