À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Exporter... la neige?

Décidément, « Des opportunités pour Gatineau en Afrique » (Le Droit, 13 janvier), c'est du n'importe quoi. Au lieu de redresser les relations économiques avec les entreprises de Gatineau, on tente de signer des ententes avec l'Afrique, rien de moins. Où sont les priorités ? Si c'est pour exporter notre neige, je suis preneur. Peut-être qu'elle sera ramassée plus vite !

André Beauchamp, Gatineau

Quel courage!

Chapeau à Lucie, Nathalie et Chantal Lesage ! Leur décision de lever la confidentialité sur le nom et le visage de leur père incestueux est une des plus grande marque de courage que j'ai vue depuis longtemps. Ce geste d'ouverture ouvrira la voie à leur guérison et chacun qui est, ou a été, victime d'agression sexuelle, d'inceste pourra sortir de l'ombre, du climat toxique et ravageur du secret et de la honte... et recevoir le soutien et le support qu'ils méritent. J'ai été travailleuse sociale pendant plus de 30 ans, dont 10 à la Direction de la protection de la jeunesse et je n'ai jamais cru que le secret protégeait les victimes. Il ne faisait que perpétuer la honte et protéger le criminel qui pouvait continuer à violer d'autres enfants. Quant au père, Jacques Lesage, il devrait regarder ses filles dans les yeux, admettre ce qu'il leur a fait subir, le tort qu'il leur a causé. Ce sera le début d'une démarche de guérison et peut-être de pardon. Il peut être un précurseur lui aussi et aller chercher de l'aide pour ouvrir à son tour la porte aux hommes et femmes qui agressent les enfants pour qu'ils puissent à leur recevoir de l'aide afin de guérir et de prévenir que d'autres victimes se rajoutent à la beaucoup trop longue liste des enfants agressés sexuellement.

Anne Couture, Gatineau

Essentielle, la STO

Désolé mais dans mon cas, le transport en commun est un service essentiel. Nous vivons à Buckingham et ma fille fréquente le collège Nouvelles Frontières à Hull. Sans service d'autobus, il serait impossible pour elle de se rendre à l'école.

Elaine Daoust, Gatineau

***

La question du jour

L'identité du « père grand-père » est maintenant connue : Jacques Roger Lesage. Quel impact cela a-t-il?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer