À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Des « trumperies » !

En campagne électorale à la présidence des États-Unis, Donald Trump s'est présenté comme étant le candidat anti-establishment. Depuis, il est étonnant de voir qui sont ses ministres. Son futur secrétaire d'État au Travail, Andy Budzer, est le patron d'une chaîne de restauration rapide, qui est contre l'augmentation du salaire minimum. Pour le ministère des PME, Trump a choisi Linda McMahon, qui avait dépensé 47 millions $ en 2010 pour se faire élire sénatrice républicaine, sans succès. À l'Éducation, Betsy DeVos est héritière de la 88e fortune américaine selon le magazine Forbes. Au Commerce, Wilbur Ross, le « roi des faillites », a travaillé longtemps pour la banque Rothschild. Aux Finances, Steven Mnuchin est passé par Goldman Sachs, célèbre pour sa fabrication de produits dérivés financiers pendant la crise des subprimes en 2008. À la Santé, le Dr Tom Price un farouche opposant à l'avortement et à Obamacare. Au Logement, le Dr Ben Carson s'est fait connaître pour ses déclarations provocatrices sur l'homosexualité, l'esclavage, l'Holocauste, etc. À la Justice, ce sera Jeff Sessions, un sénateur raciste de l'Alabama... Et aux Affaires étrangères Rex Tillerson, patron d'ExxonMobil, un ami avec le président russe Vladimir Poutine !

Richard Lahaie, Gatineau

Sourires pour les Fêtes

Félicitations à tous ces jeunes de la Commission scolaire Coeur-des-Vallées qui ont fait parvenir un message de saison aux aînés des maisons d'hébergement. Cela renforcit les liens intergénérationnels. Bravo aux éducateurs de leur inculquer de telles valeurs humaines qui aident à construire un monde meilleur. 

Raymond Ménard, Plaisance

Endettement inquiétant

La Banque centrale américaine pourrait relever ses taux plus vite que prévu. Elle l'avait déjà fait en décembre, pour la deuxième fois en près de 10 ans, d'un quart de point. La Fed veut éviter une surchauffe de l'économie. Au risque d'alimenter une poussée incontrôlée de l'inflation. L'endettement des ménages canadiens atteint un nouveau sommet au quatrième trimestre de 2016, alimenté en grande partie par les prêts hypothécaires. Il est plus que temps que les familles canadiennes se préoccupent de cette situation plus inquiétante.

Robert Woodstock, Gatineau

***

La question du jour

Blues d'hiver: que faut-il faire pour combattre la déprime de janvier?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer