À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Pensum pour Justin

Comme on nous faisait faire à l'école lorsque nous avions la mémoire courte... Monsieur Trudeau, pour rassurer tous les aînés de la capitale nationale et du Canada, comme pensum, on vous demande humblement de copier 50 fois la phrase suivante : « Ottawa, Capitale du Canada, encouragée à devenir officiellement bilingue pour le 150e anniversaire de la Confédération en 2017 ». 

Élizabeth Allard, Ottawa

De ressort fédéral

« L'idée de faire une ville bilingue, ça appartient à la ville elle-même », soutient Justin Trudeau. Dans le cas de Toronto, Montréal ou ailleurs, il aurait entièrement raison. Ici, on parle de la capitale fédérale, et lorsqu'on parle de tout ce qui est fédéral, n'est-il pas évident que cela repose dans les mains du gouvernement fédéral ?

Fabien Morin, Gatineau

Son vrai visage?

En renvoyant la balle de la langue à Gatineau, Justin Trudeau aurait-il montré son vrai visage ? Sa réponse méprisante serait-elle coupable d'une ignorance volontaire de l'importance, pour tout le peuple francophone du pays, que la Québec n'abandonne jamais sa spécificité en langue et en culture ? Serions-nous de retour au temps où son paternel traitait Robert Bourassa, de « mangeux de hot dog » ? Je crains que soit attisé un relent de xénophobie chez certains qui voudraient nous percevoir encore en porteurs d'eau.

Sylvia Pelletier-Gravel, Gatineau

Excellent éditorial

Personne ne pourrait mieux saisir, résumer et expliquer la situation relative au statut bilingue de la ville d'Ottawa, capitale du Canada, que l'excellent éditorial dans Le Droit, « De "baveux" à marqueur d'histoire » (21 décembre). Bravo et merci !

Antoine L. Normand, Gatineau

Chacun sa manière

À Saint-Jean-sur-le-Richelieu, la police donne des cadeaux pour sensibiliser les automobilistes qui commettent une infraction mineure alors qu'à Gatineau la police distribue des contraventions aux automobilistes qui livrent des cadeaux aux démunis. Joyeux Noël !

Jean-Guy St-Arnaud, Hull

***

La question du jour

Une mère déçue des six ans d'emprisonnement pour l'assassinat de son fils: que penser du verdict?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer