À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Un choix déchirant

J'aime bien l'éditorial Les fractures (Le Droit, 8 novembre).

L'éditorialiste Pierre Jury soulève un bon point: une grande partie des partisans de Donald Trump sont des ouvriers ou des pauvres diables qui n'ont pu récupérer de la crise de 2008. À raison, ils sont scandalisés par les primes des riches qui ont précipité la crise par leur spéculation éhontée.

Au moins, Trump les écoute et verbalise leur désarroi.

Le malheur de ces Américains, c'est que si leur colère est justifiée, ils font confiance à un hurluberlu.

Quant à Hilary Clinton, ce serait étonnant qu'elle se mue en une sociale-démocrate qu'elle n'est pas.

Jean-Pierre Deslauriers, Gatineau

Mûr pour une réforme

La démocratie est fragile et ne peut être tenue pour acquise. Il suffit d'observer l'élection présidentielle aux États-Unis pour constater ce qui se produit lorsqu'un segment important de la société se sent exclu et ignoré.

Comme la société, la procédure électorale doit évoluer.

Le Canada était autrefois une société majoritairement rurale qui ne comptait que deux partis politiques importants. Les communautés étaient généralement définies par les régions géographiques.

Aujourd'hui, nous disposons d'un système à partis multiples. Une population principalement urbaine est mal servie par un modèle du XIXe siècle caractérisé par des circonscriptions à député unique selon une formule fondée sur la victoire absolue.

Il est temps pour le Canada d'adopter la répresentation proportionnelle qui constitue la norme parmi d'autres démocraties dans le monde. Et il est également temps pour Justin Trudeau de faire honneur à sa promesse que l'élection de 2015 serait la dernière avec un système qui a dépassé sa date limite de consommation.

David Fraser, Ottawa

On y croit encore?

Le Canadien aspire à la Coupe Stanley avec un gardien de porcelaine?

Et après une défaite de 10-0, du jamais vu, on croit en nos chances?

Année après année, le CH commence en lion et finit où vous savez. La plupart des joueurs sont Européens, ils veulent leur paie et se foutent du CH sur la poitrine.

Luc Robert, Gatineau

Tournons la page

Il serait peut-être temps de tourner la page sur la défaite de 10-0 du Canadien.

Regardez plutôt le rendement du club plutôt qu'une seule partie.

Allez plutôt demander à l'entraîneur Michel Thérien pourquoi il a insisté à humilier le gardien Al Montoya. Carey Price l'a si bien dit: «Passons à autre chose.»

Gerry Montreuil, Gatineau

La question du jour

Quelles sont vos premières réactions à l'élection présidentielle aux États-Unis?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer