À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Très belle initiative

Félicitations au quotidien LeDroit pour son magazine LeDroit Affaires. Très belle initiative qui met en évidence le monde des affaires de la grande région de la capitale nationale, l'entrepreunariat, la créativité, la famille et l'entreprise, etc.

Aussi, le premier volume témoigne de l'importance du leadership francophone dans le volet économique et de l'importance de la capacité de gérer et de s'illustrer dans les deux langues officielles.

Jim Watson, le maire d'Ottawa, devrait en prendre note.

Jean Comtois, Ottawa

Objection wallonne

Les difficultés de ratification du CETA découlent de la conjonction de deux facteurs : la faiblesse de la construction européenne, qui donne un droit de veto à chacun de ses 28 États membres, et l'extrême complexité de la Constitution belge.

La Belgique comporte trois régions (Wallonie, Flandre et Bruxelles) et trois communautés culturelles (de langues française, néerlandaise et allemande).

C'est le seul pays qui donne un droit de veto à ses régions et communautés sur les traités internationaux.

Ailleurs, le gouvernement central garde le dernier mot. Ces six entités belges ont des dirigeants aux idées fondamentalement différentes, et il est parfois tentant pour elles de mettre des bâtons dans les roues des autres régions ou du fédéral !

La Wallonie représente pour l'Europe le même poids démographique que Longueuil au Canada. Imagine-t-on Longueuil bloquant seule une décision du Canada parce que sa couleur politique ne lui convient pas ?

Roland Madou, Ottawa

Pas sur la même planète

Gilles Desjardins de Brigil a annoncé en grandes pompes qu'il construira près de 300 nouveaux condos dans le secteur Hull de Gatineau.

On ne vit réellement pas sur la même planète.

On entend qu'il y a déjà trop de condos en Outaouais, et que des condos sont convertis en locations. Le maire Maxime Pedneault-Jobin et ses fonctionnaires surévaluent la valeur marchande des condos existants dans leur évaluation municipale pour empocher plus de taxes.

C'est à n'y rien comprendre !

Guy Lecavalier, Gatineau

La question du jour

Que pensez-vous du projet de condos Le Columbia, dans le secteur Hull?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer