À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Un cross très couru

Félicitations au comité organisateur de l'édition 2016 du cross-country de l'Outaouais tenu récemment à l'école Louis-Joseph-Papineau. Il a rassemblé 3460 jeunes de tout l'Outaouais, désireux de se dépasser. Évidemment un tel record de participation a complexifié tous les préparatifs pour assurer un déroulement harmonieux de la journée. Bravo pour cet effort collectif qui a permis à tous ces jeunes d'apprécier les bienfaits de l'activité physique !

Raymond Ménard, Plaisance

Démocratie en panne

En 1983 un rapport dressait un bilan peu reluisant du système scolaire aux États-Unis : « A Nation At Risk ». Depuis, le temps a fait son oeuvre et l'état de l'opinion publique américaine en est aujourd'hui le résultat. Il faut le dire, les États-Unis sont gouvernés par une ploutocratie, où les grandes fortunes se paient le pouvoir. George W. Bush en était un exemple, Donald Trump la caricature. Quant à Hillary Clinton, elle est à la solde de compagnies multinationales et de grandes banques. Elle bénéficie aussi de l'appui de gouvernements étrangers comme les émirats du Golfe persique, et notamment l'Arabie saoudite qui finance 20 % de sa campagne. Autre symptôme : aux élections de 2014, le taux de participation est tombé à 36 %. Sûrement pas un modèle de démocratie.

Gilbert Troutet, Gatineau

Sera-t-on avisé ?

Nous apprenons que le prochain déversement de 20 millions de litres d'eaux usées sera fait dans la rivière du Lièvre devant nos résidences au Fer-à-Cheval (LeDroit, 21 octobre). La moindre considération serait de nous prévenir d'une possible contamination et combien de temps cela durera. Nos systèmes privés de prévention ne sont pas ceux de la Ville de Gatineau. La protection des citoyens est importante, mais négligée par la ville. Avant de procéder au déversement, les autorités devraient contacter les gens du secteur afin d'éviter les problèmes de santé que pourrait avoir lieu. J'attends une réponse dans les meilleurs délais, il y va de la santé des citoyens du Fer-à-Cheval.

Germaine Laurin, Gatineau

***

La question du jour

Déversement d'eaux usées dans la rivière du Lièvre: doit-on s'inquiéter?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer