À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Enragée

J'ai tellement de rage au coeur envers les propriétaires d'animaux incapables d'en prendre soin (« Sauvé in extremis », LeDroit, 30 septembre). Ils ne seront sûrement pas capables de prendre soin de leurs enfants ni de leur maison. Ces animaux ne demandent que d'être aimés et respectés. Si vous en êtes incapables, passez-vous en. Je suis attristée de voir que de plus en plus de gens abandonnent leurs animaux, ou les font euthanasier pour des banalités. Offrez-les à une personne capable de les aimer et les respecter, les adopter, ce ne sont pas des jouets. L'amour d'une bête est inconditionnel, alors qu'attendons nous pour leur rendre la pareille ?

Anne Desjardins, Val-des-Monts

Le français à la CBC

Le professeur Gilles Le Vasseur suggère que Radio-Canada et CBC embauchent des journalistes bilingues (LeDroit, 17 octobre). Très bonne suggestion mais je peine à croire que ça ira. Au minimum, elle pourrait au moins s'assurer que les présentateurs au téléjournal prononcent les noms français et anglais correctement. Que Peter Mansbridge soit totalement incapable de prononcer des noms français correctement me fait grincer des dents. Il devrait prendre des leçons de son ex-épouse, Wendy Mesley, impeccable en la matière.

Claude Perras, Gatineau

Pas surprenant

Les agissements du Parti libéral de l'Ontario ne doivent surprendre personne ! En 2003, Madeleine Meilleur n'était pas la première candidate des militants d'Ottawa-Vanier ; or, elle leur a été « imposée », en 2003, par le Parti libéral. Bel exemple de démocratie ! L'histoire se répète en 2016. Les libéraux ne prennent pas au sérieux toutes ces valeurs démocratiques que nous chérissons comme citoyens ordinaires. L'éditorialiste Pierre Jury a raison : c'est un « jeu dangereux » (LeDroit, 18 octobre) que joue le Parti libéral de l'Ontario. Notre processus démocratique en souffre d'abord, puis les électeurs d'Ottawa-Vanier et puis surtout ceux qui sont déjà désintéressés par les dessous de la politique... 

Jean-Francois Raynault, Gatineau

***

La question du jour

Hausse prévue du compte de taxes de 1,9 % à Gatineau : trop, correct ou insuffisants?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer