À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Quel patrimoine?

On ne peut plus d'accord avec le projet domicilaire pour le 22, rue Principale, car la marina de la défunte Société d'aménagement de l'Outaouais a déjà enlevé toute la valeur patrimoniale au secteur.

Simon Theoret, Gatineau

Quelle harmonisation?

J'ai été particulièrement frappé par la volonté affirmée du promoteur d'harmoniser son projet du 22, rue Principale avec le secteur patrimonial environnant. Je dis « affirmée » parce que je n'ai rien vu dans les croquis présentés qui montrent quelque réel souci d'harmonisation avec ce magnifique coin de la ville. Bien au contraire, cet édifice pourrait tout aussi bien être conçu à Buckingham ou au Plateau de la capitale. Je n'y vois, comme c'est le cas ailleurs malheureusement, que la volonté de faire le plus de logements possible sur un lot donné tout en tenant de tirer profit, pour les seuls futurs acheteurs, d'une vue panoramique relativement vendeuse en hauteur. Les règlements de la Ville de Gatineau existent, les promoteurs capables de les respecter existent, notre communauté vaut mieux qu'un édifice jetable sans valeur architecturale réelle.

Charles-Antoine Bachand, Chelsea

Quelques modifications

Le projet domiciliaire du 22, rue Principale, peut garder son intégrité de modernisme tout en remplaçant la brique par de la pierre, et les portes et les cadres des fenêtres et les rampes des balcons par des matériaux blancs ! Ça ne serait guère plus coûteux mais combien plus beau et mieux intégré avec le Musée de l'Auberge Symmes, la maison Parker, le Castel Blanc, la Maison Conroy, l'Hôtel British et le Monastère d'Aylmer ; même en harmonie avec les maisons en rangée de la rue Prince de Galles. J'espère que l'architecte, le promoteur et le service d'urbanisme, ainsi que nos élus, y verront leur intérêt tout comme l'Association du Patrimoine d'Aylmer. 

Antoine L. Normand, Gatineau

***

La question du jour

Début de la saison dans la LNH: où voyez-vous les Sénateurs d'Ottawa en avril?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer