À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

À risque ? Voyons !

La Société de transport de l'Outaouais affirme que le port de l'uniforme est obligatoire pour des raisons de sécurité des usagers et des employés. En quoi le port d'un gilet jaune met à risque ? Usager de la STO, jamais je n'ai considéré ma sécurité en danger par ce gilet pour des raisons de protestation syndicale. Pas plus d'ailleurs que le pantalon de camouflage des policiers lors de ma dernière visite à Montréal.

R. Boisvenu, Gatineau

Préoccupée ? Et puis ?

Le dédoublement de chambres privées à l'hôpital de Hull préoccupe la ministre Stéphanie Vallée. C'est bien... mais ensuite ? Qu'a-t-elle fait ? Dans presque tous les dossiers de l'Outaouais, les élus sont préoccupés, mais aucune action, à part quelques promesses pour l'avenir... lointain si possible.

Pourtant, depuis des années notre représentation à Québec est uniquement et uniformément rouge. Que se passe-t-il ? 

Jean-Guy Dansereau, Plaisance

Des projets pour tous

On reproche beaucoup de choses au maire de Gatineau Maxime Pedneaud-Jobin - tours de Brigil et aréna Guertin entre autres -, mais nous oublions aussi que son administration réalise plusieurs beaux projets dans nos quartiers, comme la ferme Moore et le parc central du Plateau. Il y a donc des investissements concrets dans plusieurs projets qui améliorent notre qualité de vie à tous, au lieu de projets qui satisferont seulement une minorité d'individus. 

Marek Skapski, Gatineau

Y penser deux fois

L'ex-maire de Gatineau Yves Ducharme songe à un retour. Je voudrais juste lui rappeler que les électeurs lui ont clairement démontré en 2005 qu'ils en avaient assez...

Les politiciens qui reviennent en pensant être les sauveurs, les appelés ; ils seraient mieux d'y penser deux fois. Une défaite, ça fait mal, mais deux, c'est encore pire !

Paul Peterson, Gatineau

***

La question du jour

Qui a gagné le premier débat à la présidence américaine ? Pourquoi ?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer