À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

S'acharner sur l'Église

La hargne du correspondant Normand Rousseau contre l'Église catholique n'est ni plus ni moins que satanique («Tuer au nom de Dieu», 16 septembre). Il n'en finit plus de revenir sur un passé moins glorieux de l'Église en insistant sur certaines erreurs du passé.

L'Église est d'institution divine, mais aussi humaine. L'Église du Christ est parfaite, mais les humains qui la composent ne le sont pas. Pourquoi s'acharner à discréditer et détruire l'Église alors que très souvent ses membres font du bien à leurs semblables ?

Il décrit l'Église comme si c'était une bande de criminels. Son incapacité à reconnaître le bien réalisé par l'Église dans le passé tout comme aujourd'hui le discrédite.

Renald Veilleux, Gatineau

Un bel exemple

Il existe un exemple particulier du maintien d'une apparence patrimoniale harmonieuse sur un édifice dont une partie date de 1840, une autre date de 1939 et une troisième de 2006. Ceci devrait inspirer les propriétaires du Château Laurier qui pourraient réaliser leur projet moderne tout en conservant une façade extérieure assortie de quelques tourelles aux extrémités.

Je les invite à venir jeter un coup d'oeil à la Résidence Le Monastère d'Aylmer. Et c'est gratuit ! 

Antoine L. Normand, Gatineau

Merci, Alexandre !

Alexandre Mattard-Michaud quitte presque simultanément les deux fonctions importantes qu'il occupait. Son mandat de président de l'ACFO d'Ottawa vient d'arriver à terme, et son poste de chef de cabinet de Mauril Bélanger a pris fin abruptement pour les tristes raisons que l'on connaît.

Il s'est toujours impliqué à fond pour aider la communauté, et j'aimerais le remercier pour tout ce qu'il a accompli. Il fut un collaborateur exemplaire pour Mauril qui, malgré son immense courage, n'aurait pas pu exercer aussi bien ses fonctions jusqu'à la fin sans l'aide d'Alexandre. Et comme président de l'ACFO, il fut un animateur et porte-parole efficace et apprécié.

J'en profite pour saluer la nouvelle présidente, Aja Besler, dont le dynamisme et la vivacité d'esprit lui seront très utiles.

Roland Madou, Ottawa

***

La question du jour

Que pensez-vous de la décision de Québec de mettre fin aux frais accessoires en santé?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer