À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

L'affaire Mike Ward

Tous les pays du monde à l'exception de la Somalie ont signé la Convention internationale relative aux Droits de l'Enfant (1989) des Nations Unies qui reconnaît que les enfants mentalement et physiquement handicapés doivent mener une vie pleine et décente, dans des conditions qui garantissent leur dignité, favorisent leur autonomie et facilitent leur participation active à la vie de la collectivité. Tout individu qui a le moindrement de jugeote devrait comprendre ce texte.

Conrad Larocque, Gatineau

Limiter la vitesse possible

À première vue, on a le sentiment que l'État agit correctement pour contrer la vitesse au volant et que les conducteurs sont de plus en plus prudents au volant de leurs véhicules. Mais on a appris cette semaine (LeDroit, édition du mardi 9 août) que deux chauffards se sont fait épingler sur le boulevard des Allumettières à des vitesses excessives qui, trop souvent, tuent ou estropient pour la vie des victimes innocentes. Mais pourquoi ne pas intervenir à la source ? Pourquoi permettre aux constructeurs automobiles de construire des voitures avec un moteur toujours trop puissant pour l'intelligence de certaines personnes. Ne pas intervenir à ce sujet, c'est permettre auxdits constructeurs de fabriquer des tombeaux ouverts qui sont des armes létales dans les mains de certaines personnes avec des conséquences tragiques. En légiférant sur la puissance des moteurs, nous aurons franchi un des plus grands obstacles au contrôle de la vitesse sur nos routes. Bien sûr, l'État aura moins d'argent dans ses coffres, mais je préfère que le contribuable le conserve dans ses poches et qu'ils roulent en toute sécurité.

Wayne Mageau, Gatineau

Merci à l'Hôpital de Gatineau

Récemment, j'ai reçu des soins à l'Hôpital de Gatineau qui ont été prodigués avec compétence, professionnalisme dans un milieu humain et réconfortant. Un merci à tous les travailleurs impliqués, notamment ceux du aile nord du 7e étage. Tout le personnel sans exception a contribué à mon retour en santé.

Roger Renaud, Gatineau

***

La question du jour

Que doivent faire les autorités politiques et policières pour lutter contre le terrorisme au Canada?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer