À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Le temps de s'occuper des autochtones

Bravo au gouvernement Trudeau d'ouvrir une commission d'enquête sur les femmes autochtones assassinées et disparues.

J'espère qu'après la fin de cette enquête, il y aura des suivis, et pas seulement des recommandations. Ces familles autochtones qui ont perdu des proches ou des enfants sans avoir su ce qui s'est passé souffrent énormément. Cette enquête va réveiller de douloureux souvenirs, mais va aussi leur donner de l'espoir.

Beaucoup de ces communautés autochtones au Canada ont été délaissées pendant des années. Maintenant, il est grand temps qu'on s'occupe d'elles.

Line Branchaud, Embrun

Chapeau au gouvernement

Dialogue Canada se réjouit d'apprendre que les juges de la Cour suprême devront dorénavant être bilingues et félicite le gouvernement pour cette décision.

Depuis plusieurs années déjà, nous militions pour que ce critère essentiel soit pris en consdération lors de la sélection des membres du plus haut tribunal du pays. En effet, en novembre 2011, Dialogue Canada organisait une conférence où, tour à tour, des spécialistes se sont prononcés sur le sujet devant une salle comble.

Comme le dit la ministre Jody Wilson-Raybould, tous les Canadiens ont le droit d'être entendus dans les deux langues officielles du pays.

Trèva Cousineau, présidente de Dialogue Canada

Réparer les pistes cyclables

Avant de se considérer la «capitale du vélo au Québec», Gatineau devrait commencer par réparer la portion de la piste cyclable du boulevard La Vérendrye Est, située entre les rues Paquette et Guindon.

Plutôt que de placer des panneaux indiquant aux cyclistes de faire «attention à l'asphalte fissuré», la Ville a intérêt à réparer cette section de piste cyclable avant que quelqu'un ne se blesse sérieusement...

Eddy Fréchette, Gatineau

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer