À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Tous le même taux!

Je ne suis pas d'accord avec l'éditorial sur les taxes scolaires. Je suis un des 4000 résidants qui a transféré à la commission scolaire Western Quebec. Pourquoi la CS des Draveurs imposerait-elle un taux différent des autres commissions scolaires de l'Outaouais ? Le taux de taxes foncières est le même pour tout Gatineau. Le taux d'imposition pour les Québécois et les Canadiens est le même. Ça devrait donc être la même chose pour la taxe scolaire.

Marc Lemieux, Gatineau

Une solution simple...

Je ne suis absolument pas d'accord avec l'éditorial « Il faut interdire le transfert des taxes » (LeDroit, 12 juillet). D'abord, avant de suggérer des solutions, il faut trouver la raison pourquoi la Western Quebec School Board peut fonctionner avec 34 % moins de revenus que la Commission scolaire des Draveurs. Est-ce que les commerces paient des taxes scolaires ? À quelle commission ? Idem pour les propriétaires de logements. S'ils les paient à Western Québec, alors voilà le premier problème à corriger. Une solution simple serait de diviser leurs taxes proportionnellement à la population du secteur ou de la ville. Exemple : si la population de Gatineau est 80 % francophone et 20 % anglophone, alors les taxes seraient au prorata. Un tel changement pourrait être long à faire mais il faut commencer si on veut corriger le problème.

Claude Landriault, Gatineau

Pitbulls en rose?

Incroyable qu'un groupe se rassemble pour les pitbulls pour briser la stigmatisation de ces chiens. C'est pas assez qu'une Québécoise ait été mordue à mort, on veut une marche pour contrecarrer cette mauvaise publicité ? On s'habille en rose - couleur de la lutte contre le cancer - et les chiens aussi ! Sérieux ? Pas pour rien que l'Ontario a banni ces chiens. Pourquoi ? Ils ont attaqué des gens... avec les résultats qu'on connaît. Marchez si vous le voulez, votre cause ne fait pas l'unanimité...

André Lefort, Orléans

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer