À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Pour l'Ontario bilingue

L'Ontario devrait finalement être désignée bilingue au plus vite, car...

  • le Canada est officiellement bilingue;
  • 600 000 Francos-ontariens, qui sont à 98% bilingues, y habitent;
  • cela démontrerait une constance avec le bilinguisme au Canada;
  • la déclaration d'un Ontario bilingue améliorerait notre image nationale et internationale, ce qui serait excellent pour le commerce et le développement de notre province.
Courage Madame Wynne! On y va!

Éliette et Jacques Campeau, Cornwall

Qui mène, en santé?

Qui mène dans les hôpitaux du Québec - et spécialement à Gatineau

Mon épouse, très souffrante au genou, a été référée en radiologie pour une injection de cortisone par une excellente urgentologue. La recommandation? Une injection dans les huit jours. C'était le 19 mai. Depuis, j'ai fait le tour des services de l'hôpital... pour me faire dire qu'elle devrait patienter environ six mois.

Une préposée aux rendez-vous d'urgence a même poussé l'audace à dire que c'était à ce médecin de procéder. La seule alternative qu'elle proposait était... de retourner à l'urgence! Pour une piqûre de cortisone. Et engorger l'urgence encore une fois?

Par contre, ce qui fonctionne bien c'est le bureau du commissaire aux plaintes et de la qualité des services, qui a réglé cet affreux imbroglio en moins de 48 heures. À se battre avec le système on finit la plupart de temps, et après trop d'efforts, à trouver son chemin!

Benoît Beaulne, Gatineau

Tourner en rond

Dans le dossier de l'aréna Robert-Guertin, le maire Maxime Pedneaud-Jobin ne fait que continuer de tourner en rond, ce qui semble être la norme à Gatineau depuis que celle-ci existe («Dossier Guertin: MacMillan lance un ultimatum», 9 juin).

Robert Laflamme, Gatineau

Simons: j'en reviens pas

Je suis une cliente régulière de Simons, et je ne peux pas croire que les affiches du magasin à Ottawa seront uniquement en anglais («Dernier sprint pour le Simons d'Ottawa», 7 juin).

Cou'donc, la région de la capitale nationale regorge de francophones qui magasinent sur les deux bords! Si Simons ne fait que des pancartes unilingues, pourquoi pas en faire en français aussi pour le magasin d'Ottawa?

J'en reviens juste pas...

Suzanne Henrion, Gatineau

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer