À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Des rues bien peu cyclables

Avant de se dire «ville vélo», il faudrait avoir des rues cyclables à Gatineau...

Présentement, les rues les plus achalandées par les vélos sont les plus dangereuses et les plus endommagées, c'est aberrant.

Je sillonne tout l'Outaouais et les abords des rues et des routes sont tous brisés, fissurés, crevassés, très désagréable à circuler et surtout très dangereux. Une des pires est la rue Laurier, en face de la Maison du citoyen et du Musée canadien de l'histoire; ensuite, en face du parc Jacques-Cartier; ensuite, l'accès au parc par la 105, entre Freeman et le clignotant à Chelsea... C'est affreux.

Ensuite, il y a les parties de routes sous la responsabilité de Transport Québec - le boulevard St-Joseph, entre le pont Alonzo et Chelsea, et la rue St-Louis, entre autres - qui sont sales et dans un état désastreux.

Il faudrait absolument que la Ville de Gatineau soit plus sérieuse dans l'entretien et la réparation de ses rues et routes et qu'elle coordonne mieux avec le MTQ pour les routes communes.

J. Sauvé, Gatineau

Donner une place au vélo

Au lancement de la campagne estivale de Tourisme Outaouais, on apprend que le vélo sera au coeur de la stratégie de marketing. Excellent!

Nous reconnaissons tous les atouts de Gatineau et Ottawa en termes de pistes cyclables. La collaboration des différents services de la Ville de Gatineau est essentielle à sa réussite. Les infrastructures, les travaux publics, la sécurité publique, pour en nommer qu'eux, doivent traiter le vélo comme le principal outil de vente et de promotion de la région.

L'autre élément essentiel à la pratique du vélo est le respect des automobilistes pour les cyclistes. La CCN a fait campagne dans le parc de la Gatineau afin d'améliorer la cohabitation cyclistes-automobilistes. Gatineau doit faire de même auprès de ses citoyens, qui sont les premiers acteurs de l'accueil des touristes - et des résidents-cyclistes!

Sylvie Turcotte, Gatineau

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer