À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Un ménage en éducation?

Gaétan Barrette fait le ménage au ministère de la Santé, le premier ministre Philippe Couillard a débuté celui aux Transports, il ne reste qu'à le faire dans le musée qu'est le ministère de l'Éducation. Sa haute direction fait la pluie et le beau temps depuis des décennies. Les ministres ni demeurent pas en poste assez longtemps pour réformer une direction qui s'encrasse dans une bureaucratie boueuse qui freine tout avancement. Il est temps que les budgets en enseignement se rendent dans les classes au lieu de se perdre dans les méandres administratives du ministère.

Yves L. Durand, Gatineau

Dialogue avec des Nobel

À titre d'enseignant, je tiens à féliciter les élèves de l'École secondaire publique Gisèle-Lalonde pour leur réception le 17 mai du Prix Nobel de la Paix 2015, soit le quartet tunisien de Mme Bouchamaoui et MM. Abbassi, ben Moussa et Mahfoudh. Ces personnes inspirantes ont su réunir, à une même table, en pleine Révolution du jasmin lors de la révolution arabe au début des années 2010, les 21 partis politiques de la Tunisie et à faire adopter une constitution démocratique et pluraliste. Ceci pour sortir de la dictature. Le dialogue auquel ils ont participé avec nos élèves est un pas dans la bonne direction pour un monde de paix, de justice et de respect.  

Richard Nadeau, Gatineau

Bravo aux Champions!

J'ai assisté au match inaugural de la saison 2016 des Champions au parc RCGT, jeudi. J'ai été très impressionné par le calibre du baseball, un excellent spectacle, et par le service en français à tous les niveaux : billetterie, restauration, annonces, etc. Ce qui m'a surpris d'avantage c'est que les préposés au service n'hésitaient pas à s'adresser en français à tous leurs clients dès qu'ils percevaient qu'ils pouvaient être francophones. Presque du jamais vu à Ottawa sauf lors de certains événements tenus par le gouvernement fédéral, et encore ! Bravo aux propriétaires dont Miles Wolff. Bravo aux Champions. Vous l'êtes vraiment !

Gilles Marleau, Orléans

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer