À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Le RAAQ choisit «la route du voyant»...

Depuis le mois dernier, le Regroupement des aveugles et amblyopes du Québec (RAAQ) favorise l'embauche d'une personne voyante à la direction. Est-ce la fin d'une époque pour l'emploi des personnes handicapées visuelles?

Au cours de ses 40 années, plusieurs personnes ayant une déficience visuelle y ont gagné fièrement leur vie. Maintenant, comment le RAAQ défendra-t-il les bienfaits de l'intégration au travail et les services de réadaptation? Parlera-t-il de feux sonores? Des dangers des voitures électriques?

Sensibilisera-t-il le public à l'accès à l'information, à l'accessibilité de sites web, etc. quand son nouveau coordonnateur jouit d'une vision parfaite? Comment le RAAQ peut-il promouvoir l'intégration quand il ne donne pas l'exemple lui-même comme employeur?

Je ne reconnais plus le regroupement dont je suis membre depuis 1977. Au lieu d'entrevoir des mesures d'action positive et des accommodements à l'embauche, le RAAQ préfère «la route du voyant». 

Monique Beaudoin, Gatineau

La SRC, comme l'Imprimerie nationale

Dans les années 1990, les entreprises privées d'imprimerie se sont soulevées comme TVA contre la concurrence de l'Imprimerie nationale - ou Groupe Communication Canada («TVA dénonce la concurrence de Radio-Canada», 11 mai).

Il n'en fallait pas plus pour faire plier le gouvernement fédéral et des libéraux de Jean Chrétien pour mettre fin à l'«Imprimeur de la Reine», une institution vieille de plus de 100 ans, celle qui avait desservi le Parlement, tous les ministères et agences de la Couronne à partir de ses bureaux de la rue Sacré-Coeur, dans le secteur Hull.

C'est probablement ce qui attend Radio-Canada! Si ce n'est sa totale disparition, ce sera une télévision communautaire.

M. Renaud, Gatineau

Un vote pour Lavergne

Le remplaçant de Benoît Groulx devrait être Jean-Francois Lavergne. Ce jeune entraîneur avec beaucoup d'expérience a fait ses preuves au hockey mineur et mérite d'avoir sa chance au niveau junior. Il sait exploiter le talent de chaque joueur, un peu comme Groulx.

De plus, c'est un gars de la place.

Eric Pelletier, Gatineau

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer