À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Deux genres de partis

Là où les partis sont bien établis, le nombre d'indépendants décline.

Il y a les partis issus de mouvements populaires, comme Action Gatineau. Hélas, il y a aussi - sinon surtout - ceux d'un maire tout puissant dont les conseillers ont pour principale fonction de voter comme leur chef.

Les grandes gueules avec une grande notoriété, beaucoup d'opportunisme et de soutien chez les puissants semblent avoir beaucoup plus de succès électoral que les mouvements populaires. Qu'est-il resté des partis de Jean Doré et de Jean-Paul Lallier après leur départ?

Depuis l'administration Bureau, la mairie de Gatineau échappe enfin aux intérêts qui y ont longtemps régné sans partage. Reconnaissons que la seule raison pour laquelle ils n'ont pas formé leur parti, c'est qu'ils savent que les Gatinois refusent les partis.

Action Gatineau doit choisir entre favoriser la cohabitation avec les indépendants ou, à terme, affronter et être défait par des partis à la «Équipe Chef-tout-puissant», bien plus redoutables.

René Coignaud, Gatineau

La voix des parents à Thurso

Félicitations à l'équipe de bénévoles de Thurso qui a mis sur pied un programme novateur d'animation à l'intention des jeunes de moins de 5 ans afin maximiser leur réussite à l'école

C'est un bel exemple d'implication d'une collectivite pour faire la différence dans le parcours des enfants.

Raymond Ménard, Plaisance

L'est de Gatineau isolé

Gatineau, ville de vélo? Ça me fait rire!

On engage un coordonnateur et on essaie d'encourager les gens à prendre leur vélo. C'est bien beau quand on habite dans l'ouest de la ville... mais dans l'est, c'est une autre chose.

Se rendre à la bibliothèque ou au centre sportif quand on habite à Templeton, c'est du sport. Les chemins qui se présentent à nous: le boulevard St-René Est, le boulevard Maloney Est ou, encore pire, la rue Notre-Dame. Tout un choix si on veut rester en vie!

Il serait temps de nous donner un bout de piste convenable pour nous connecter au réseau cyclable. Cela devrait être la priorité de ce nouveau coordonnateur!

Thérèsa Tremblay, Gatineau

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer