À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Année de collaboration

On l'entend régulièrement dans les médias: plusieurs projets traînent de la patte à Gatineau. J'aimerais remettre la situation en perspective.

Il nous reste une année complète au conseil municipal pour travailler de concert et régler les dossiers avant la prochaine campagne électorale. C'est le temps de mettre nos différents de côté et de profiter de l'arrivée de Jean-François LeBlanc pour donner un nouveau souffle au conseil. Il faut que l'opportunisme laisse place au travail d'équipe et à l'intérêt premier des citoyens.

Une certaine harmonie doit régner à la table et les médias ont un rôle à y jouer.

Plutôt que de créer des malaises entre les élus, ce qui étouffe les efforts de rassemblement, je m'attends à du professionnalisme et un traitement neutre et objectif des nouvelles. Je remarque encore trop souvent des analyses qui me semblent s'inscrire dans un effort d'influencer l'opinion des citoyennes et des citoyens.

[...]

Il arrive que mes collègues ne comprennent pas mon approche. [...] Je souhaite une approche critique, basée sur les faits, dans la plus grande transparence et l'intérêt du plus grand nombre.

Enterrons nos différents de nature politique jusqu'en 2017 et faisons avancer les choses. L'heure n'est plus au blâme, mais bien à travailler ensemble. 

Mike Duggan, conseiller du district de Lucerne

Des témoins discrets

À tous les automobilistes présents lors de l'accident survenu à 15h45, le vendredi 11 mars, à l'angle de la promenade Sussex et de la rue Birch, à Ottawa, un gros merci à ceux qui se sont arrêtés comme témoins - ou au moins pour porter assistance aux accidentés.

Vous noterez bien que par mon sarcasme, personne ne s'est arrêté. Et croyez-moi, ce n'est pas les témoins qui manquaient. Trop pressés de retourner à la maison. Cela en dit beaucoup sur notre société actuelle...

Yves Couroux, Gatineau

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer