À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Une ville pour familles

Les propos d'André Arthur portent tout de même à réfléchir sur ce que Gatineau a à offrir à sa population et à ses touristes. Plus souvent qu'autrement, la plupart des activités offertes le sont pour les familles, ce qui délaisse les gens qui ont envie de s'instruire ou de se divertir.

Bien sûr que les pistes cyclables et le Musée canadien de l'histoire sont de bons attraits, mais outre cela, il n'y a pas grand-chose à faire dans la région. André Arthur est allé trop loin en disant que Gatineau est un trou et que les gens ne devraient pas y aller. Nous ne sommes aucunement comparables à la région de Québec ou de Montréal.

Fabien Morin, Gatineau

André Arthur, crédible?

Je suis étonné de voir à quel point certaines personnes croient qu'André Arthur est une personne crédible quand il qualifie Gatineau de trou. Franchement, tout le monde sait qu'il fait de la radio poubelle depuis toujours. Faut-il se remettre en questions suite aux éclaboussures d'un individu qui tire sur tout ce qui bouge? Ça me fait penser à un certain candidat républicain. Gatineau n'est pas parfaite, mais les gens qui s'installent ici comme moi aiment leur région et la qualité de vie. Allez, un peu de fierté svp.

Claude Raymond, Gatineau

Un accident est si vite arrivé

Trois chariots d'épicerie sont au travail avec leur client respectif. Ces dits-chariots qui semblent vouloir s'enlacer annoncent un éventuel problème. Il a fallu un faux pas, la perte d'équilibre, un élan vers l'arrière et le mal était fait. Si on ajoute une boîte de conserve qui vous saute au front, le sang coule. J'ignore comment les trois employés sont arrivés comme par magie. On s'est assuré que je ne perdais pas connaissance. On m'a parlé doucement et lentement. On m'a longtemps épongé le front. On me rassurait. Ensuite l'ambulance, l'attente à l'hôpital, la rencontre avec le médecin, la conclusion rassurante et le retour à la maison. De tout cela, je retiendrai la qualité de la présence des employés du Super C du Plateau, l'aide adéquate reçue et les compétences des trois personnes qui m'ont secourue et prise en charge. Un grand merci et toute ma reconnaissance envers Alex-Sandra, Michel C. et Karl L. Vous avez été supers!

Estelle Poudrette, Gatineau

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer