À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Un argument odieux!

Lire des commentaires tels qu'«Une loi odieuse» (3 mars) me bouleverse.

Au Québec, seulement à ceux qui le demandent verbalement et reconnus sain d'esprit y ont accès, ce n'est pas instantané. Il existe des personnes qui le veulent afin de ne pas vivre un enfer inévitable!

Au Canada, bien avant la loi québécoise, 80% de la population était en faveur d'une aide à mourir dans certains cas.

Une «épée de Damoclès»? Franchement!

Marie-Thérèse Kazeef, Kazabazua

Fergus pour Israël

À Greg Fergus, député de Hull-Aylmer.

La semaine dernière, vous avez voté avec les conservateurs contre le boycott des produits israéliens, qui dénonce le traitement des Palestiniens par l'État d'Israël.

Or, ce pays est comparable à l'Afrique du Sud du temps de l'apartheid. Il traite les Palestiniens comme des parias dans leur propre pays en les réprimant, en les confinant derrière des murs, en accaparant leurs terres et en détruisant leurs maisons. De plus, l'armée israélienne a bombardé plusieurs fois la bande de Gaza, faisant des milliers de victimes parmi la population civile.

C'est pour cette raison que le mouvement «Boycott, désinvestissement et sanctions» (BDS) a été lancé.

Il y a quelques années, Brian Mulroney avait fait preuve de courage et de détermination pour dénoncer l'apartheid en Afrique du Sud. Vis-à-vis d'Israël, c'est ce que j'attends de vous et de votre gouvernement.

Gilbert Troutet, Gatineau

L'humilité

Au Dr Gaétan Barrette. 

D'ici à votre prochaine visite en Outaouais, apprenez à dire: «Je ne sais pas, je vais m'informer.»

C'est peut-être humiliant pour l'orgueilleux que vous êtes de ne pas tout savoir mais vous ne baisserez pas dans l'estime des patients que vous êtes sensé protéger et non mépriser. 

Marthe Sirois, Gatineau

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer