À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Une nouvelle page

Kathleen Wynne s'excuse des torts causés par le Règlement XVII. C'est tout l'Ontario qui prend acte d'une grave injustice commise il y a 114 ans.

L'erreur reconnue fait tourner la page. Elle nous motive à en écrire une nouvelle, celle d'une université française.

Bravo à Denis Constantineau, de Sudbury, l'instigateur de cette demande de pardon. 

Pascal Barrette, Ottawa

Et Ottawa bilingue?

Des excuses de la part du gouvernement de l'Ontario pour le Règlement XVII, ça réchauffe durant la froidure de février et c'est apprécié. Mais à quand l'annonce d'Ottawa ville bilingue? Ce serait un coup de chaleur inespéré.

Nicole Beauchamp, Ottawa

Pas si loin que ça!

Le chroniqueur Denis Gratton parle de ces «monsieur et madame Tout-le-monde» (23 février) qui ont combattu les effets pervers du Règlement XVII. Mes parents étaient de ceux-là.

Notre famille vivait modestement dans la Basse-Ville d'Ottawa, mais pour autant, mes trois frères, mes deux soeurs et moi avons poursuivi nos études dans des écoles privées, les seules où l'enseignement en français était dispensé. C'est dire qu'en plus de payer les mêmes taxes scolaires que leurs voisins anglophones, ils devaient débourser pour nos études en français.

Et on ne remonte pas ici à 1912 ou même à 1944, date de l'abrogation, puisque j'ai suivi mon cours secondaire à la fin des années 1960!

Alain Poirier, Ottawa

Mon rêve

Mon plus grand rêve est de contribuer à donner à notre superbe région tout l'amour qu'elle a besoin.

Gatineau est dans une région extraordinaire pour fonder une famille, trouver un emploi et recevoir le monde. Depuis 30 ans, je travaille à bâtir cette qualité de vie à travers mes nombreux projets. Gatineau a besoin d'un projet rassembleur, voilà pourquoi j'ai proposé d'y aménager ces tours iconiques.

Entretemps, je poursuis mes discussions avec le maire.

Gilles Desjardins, président et fondateur de Brigil

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer